GIEC/Réchauffement climatique : Un résumé destiné aux décideurs bientôt divulgué

195 États commencent l’examen d’un nouveau rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur le climat de l’ONU, le GIEC ce lundi, a-t-on appris.

Le nouveau document doit faire le point sur les solutions contre le réchauffement, dans un monde accro aux énergies fossiles, grandes émettrices de gaz à effet de serre et premières responsables de la hausse des températures.

Troisième du genre et dernier volet d’un bilan global sur l’état des connaissances scientifiques sur le changement climatique, le  rapport de milliers de pages rédigé par des chercheurs du monde entier devra être divulgué dans deux semaines. Il est examiné à huis clos par les pays membres de l’ONU.

Togo : ces gaz à effet de serre plus néfastes que le CO2

Il proposera des solutions pour transformer chaque grand secteur responsable du réchauffement climatique (énergie, transport, agriculture, industrie, bâtiment), et sans aucun doute notre trop grande consommation d’énergies fossiles va être pointée du doigt… Un problème qui prend une nouvelle dimension dans le contexte de la guerre en Ukraine, au moment où sont rebattues les cartes de la consommation d’énergie dans le monde.

Autre information essentielle sur ce nouveau document , c’est que des réponses seront trouvées à  Comment freiner le réchauffement de notre planète ? Alors que le monde a déjà gagné 1,1 degré depuis le début de l’ère industrielle… Comment limiter les conséquences de cette hausse des températures qui se font déjà durement sentir avec la multiplication des canicules, sécheresses, inondations et tempêtes ?

Notons qu’Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU a d’ailleurs averti ce lundi  que « l’addiction aux énergies fossiles nous conduit vers une destruction collective ».

« Nous marchons les yeux fermés vers la catastrophe climatique », a-t-il  déclaré.  « si nous continuons comme ça, nous pouvons dire adieu à l’objectif de 1,5°C. Celui de 2°C pourrait aussi être hors d’atteinte ». Mais il est encore temps d’agir pour éviter le pire estiment les experts.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents