Gestion des crises de catastrophe au Togo: 30 journalistes outillés ce mardi à Lomé

L’Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC) à travers le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a débuté depuis ce mardi matin à Lomé une rencontre de partage d’informations sur ses objectifs à l’endroit de 30 professionnels des médias du Togo dont 15 des régions maritimes et 15 des plateaux . La dite formation prendra fin le vendredi 25 mai prochain à kara.
Les travaux de cette formation ont été ouverts par le ministre en charge de la sécurité et de la Protection Civile,Yark Damehame.

Ont pris part également à cette cérémonie le Président de l’OTM, l’Observatoire Togolais des Médias et le ministre en charge de l’environnement et des ressources forestières,André Johnson et Guy Madje Lorenzo,le ministre en charge de la communication et de la formation civique.

La formation avec les médias se donne pour but de renforcer l’implication des journalistes et médias dans le processus de prévention,d’alerte et de gestion des crises de catastrophe au Togo.

Les objectifs spécfiques de cette rencontre sont entre autres, faire connaître les objectifs de l’Institut de protection civile aux professionnels des médias,impulser la dynamique de communication des médias pour la réduction des risques de catastrophes,élargir le champ de diffusion des bulletins de prévention et d’alerte,outiller les professionnels des médias sur la thématique de réduction des risques de catastrophes,s’approprier du Système d’Alerte Précoce en tant qu’acteurs importants intervenant sur le terrain pour la prévention et l’alerte aux risques des catastrophes,disposer d’un répertoire de journalistes et médias pour l’information, l’éducation et la communication sur les risques de catastrophes,dynamiser les réseaux de journalistes et médias au niveau national et local pour la diffusion de la prévention,l’alerte et la gestion des crises de catastrophes.

À l’issue des échanges, les professionnels des médias auront une bonne connaissance des objectifs de l’ANPC et seront suffisamment outillés sur le thématique de réduction des risques de catastrophes. Aussi seront-ils capables de mieux communiquer sur la question en vue de réduire la vulnérabilité des populations vulnérables.

« La protection des personnes et des biens exige à tout état de disposer ,des structures et des mécanismes chargés de prévenir et de gérer toutes situations d’urgences, d’où l’ANPC » a indiqué le Colonel Baka Hema,le Directeur de l’Agence Nationale de la Protection Civile.

Et de poursuivre « l’une de ses principales missions est de coordonner l’ensemble des actions de prévention et de gestion des situations dans un processus de sensibilisation progressif des acteurs intervenants sur la thématique RRC. A cet effet, Gouvernement, Collectivités locales ,organisations de la société civile sont interpellés »

Il faut préciser que la formation est destinée aux journalistes publics et privés des radios, télévisions ,presse écrite et en ligne élargis aux responsables de communication des confessions religieuses et de la chefferie traditionnelle.

Hector Nammangue

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents