Accueil Actualité Dapaong/PEAT 1 : les capacités de fourniture d’eau du barrage de Dalwak...

Dapaong/PEAT 1 : les capacités de fourniture d’eau du barrage de Dalwak renforcées

92
0

A plus de 620 km de Lomé, à Dapaong dans la région des Savanes, l’on se demande comment les populations s’y prennent avec l’eau ? Le gouvernement togolais a répondu à cette question en dotant la ville de  Dapaong d’eau potable dans la première phase du Projet eau et assainissement au Togo (PEAT 1).

 Il s’est agi pour les autorités togolaises, à travers le PEAT 1, de renforcer les capacités de fourniture d’eau du barrage de Dalwak de Dapaong. Le PEAT 1, déjà à terme et réussi à 100%, est une réalité constatée lors d’une visite du site ce samedi 17 juillet 2021.

Le barrage de Dalwak de Dapaong est le plus grand barrage au Togo en fournir d’eau de boisson avec une profondeur de 12,5 m et une longueur de 7 km. Situé au sud-ouest de la ville, le barrage de Dalwak reste la principale source d’approvisionnement en eau potable de la ville avec une capacité de 10 millions de m3 par an.

Togo/ Accès à l’eau potable: les besoins de la région de la Kara pris en compte

Les travaux ont connus « la protection de la digue de barrage de Dalwak, la construction des ouvrages de franchissement sur la conduite ND400, la réalisation de 1106 branchements privés promotionnels subventionnés par le gouvernement togolais, l’extension de 7,5 km de réseau d’eau potable et la réhabilitation de certaines équipements électromécaniques de la station de traitement », comme expliqué par Laré Yokassien, chef centre production du barrage Dalwak de Dapaong.

Les travaux d’assainissement ont également été réalisés avec la construction de 301 latrines familiales, les décharges intermédiaires et décharge finale.

PEAT 1 : 5 milliards 212 millions de FCFA, plus de 2574 branchements, plus de 20 000 habitants servis

La mise en œuvre du Projet eau et assainissement au Togo (PEAT 1) a contribué à une avancée dans les villes d’Atakpamé et Dapaong. A Atakpamé  dans la région des Plateaux, 1474 branchements privés ont été effectués pour étendre le réseau à plus de 14 000 habitants.

Un nouveau système de pompage a sensiblement amélioré la chaîne de production, desservant les zones de Glélou, Gbatékpé et Tchakpali.

Une nouvelle station de traitement d’eau est construite sur un site situé à moins de 10 km de la ville.

Les efforts du gouvernement continuent et l’ensemble de ces réalisations permettront à terme d’améliorer considérablement la qualité et la quantité de l’eau pour les populations togolaises.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here