Côte d’Ivoire: l’érosion côtière gagne Assinie sagbadou

L’érosion côtière atteint des proportions alarmantes en cote d’ivoire. Elle menace des régions comme Assinie sagbadou, une localité à la verdure florissante où l’on pourrait respirer de l’air pure et se détendre. A dénoncé la présidente de l’ONG PAGE VERTE, Jeanne Irène KOUMO lors de sa récente visite dans la région escortée par la délégation des jeunes Rousillons de la France en séjour en cote d’ivoire depuis la semaine dernière.

« L’érosion grignote chaque année des dizaines de mètres de rivage engloutissant sur son passage routes et villages ainsi que beaucoup d’espèces végétales et animales. Autant d’habitats, de végétaux que d’animaux risquent d’être perdus encore plus, si rien n’est fait dans cette localité de la cote d’ivoire. » a-t-elle lancé.

Lire aussi 30 enfants d’agoè Zongo sensibilisés sur les moyens de prévention du paludisme

Et de poursuivre « Cette perte est dommageable à la riche biodiversité faunique et floristique côtière de cette région. »

Pour stopper cette érosion aux conséquences économiques, sociales et environnementales, l’ONG PAGE VERTE compte mener plusieurs actions notamment des campagnes de sensibilisation auprès des communautés riveraines.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents