L’ANADEB perpétue l’opération de nettoyage à Lomé

Tôt le matin,  des groupes d’hommes, de femmes et de jeunes,  munis de balais, de coupe-coupe, de houe,  ont pris d’assaut le long des rails d’UNI PRIX   pour  une opération de nettoyage.

Venus de  06 quartiers  Gbadago, Gbonvié, Tokoin-Tamé, Doumassesse, Tokoin-Cebevito, Tokoin-Gbadago , ces  femmes et hommes  ont été mobilisés par les CDQ de ces quartiers  qui bénéficient  de l’appui de  l’Agence Nationale d’Appui au  Développement à la Base ( ANADEB), bras opérationnel du ministère en charge du Développement à la Base.

Cette opération de nettoyage devenue une tradition depuis quelque temps, est une initiative des CDQ des quartiers bénéficiaires du PUDC-ZU, initiative soutenue par l’ANADEB. Ainsi, chaque deuxième et quatrième  samedi du mois,  ces quartiers  observent scrupuleusement   l’opération « Lomé ville propre » instituée par le Gouvernement. En outre, ils  organisent périodiquement  des séances  de nettoyage  sur les grandes artères de la capitale.

« Le travail avance. Comme vous pouvez constater, ce matin nous avons encore répondu à l’appel. Je me réjouis du fait que les populations ont compris cette action citoyenne et s’engagent à la faire avec joie chaque deuxième et quatrième Samedi du mois » a indiqué le président CDQ du quartier Doumassesse.

Détikou Komlanvi, le président du CDQ quartier d’Agoè Nyivé , ne manque jamais ces rendez-vous. Pour lui, ce geste est avant tout une question de citoyenneté et  de patriotisme mais il faut rechanger les équipements de travail  « Contribuer à rendre propres les rues de ma capitale, c’est ma façon de montrer l’amour que j’ai pour cette ville  cependant nous avons besoin de nouveaux matériels d’asainissement et de nettoyage ; ceux que nous utilisons actuellement ne répondent plus vraiment parce que devenus vétustes. »  affirme-t-il.

kofi Meser

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents