Accueil Actualité Togo/ marchés de Lomé : Hausse de 0,6 point des prix en...

Togo/ marchés de Lomé : Hausse de 0,6 point des prix en avril, tirés par Citrons et Plantains

477
0

En avril 2020, le niveau général des prix à la consommation a connu une hausse de 0,6% après celle du mois précédent (0,5%). Cette hausse est l’effet conjugué d’une part de la hausse des prix des fonctions de consommation «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (+3,3%) ; «Articles d’habillement et chaussures» (+0,4%) ; «Restaurants et Hôtels» (+0,1%) ; «Biens et services divers» (+0,3%) ; «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» (+0,4%) et «Santé» (+0,3%) et d’autre part de la baisse des prix des fonctions de consommation «Communication» (- 4,6%) ; «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» (-1,9%) ; «Transports» (-1,9%) ; «Tabac et stupéfiants» (-2,0%) et «Loisirs et culture» (-0,4%).

De l’avis de l’Institut national de la Statistique et des études économiques et démographiques (Inseed), la hausse de l’indice de la fonction de consommation «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» est soutenue par la progression des indices des postes suivants : «Poissons et autres produits séchés ou fumés» (+9,9%); «Tubercules et plantain» (+14,0%); «Légumes frais en fruits ou racine» (+11,4%); «Légumes secs et oléagineux» (+5,1%); «Autres produits frais de mer ou de fleuve» (+12,5%); «Céréales non transformées» (+1,4%); «Agrumes» (+6,9%); «Sel, épices, sauces et produits alimentaires non déclarés ailleurs» (+4,4%).

La hausse observée au niveau des indices des fonctions de consommation «Articles d’habillement et chaussures» ; «Restaurants et Hôtels» et «Biens et services divers» est due à l’augmentation des prix au niveau des postes ci-après: «Tissus d’habillement» (+0,7%) ; «Chaussures hommes» (+3,2%) ; «Restaurants, cafés et établissements similaires» (+0,1%) ; «Appareils et articles pour soins corporels» (+4,8%) et «Autres services n.c.a.» (+1,3%). La hausse de l’indice de la fonction de consommation «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» est portée par les variations de prix des postes «Autres ustensiles de cuisine» (+2,2%), «Outillage, matériel et accessoires divers» (+0,6%) et «Mobilier pour salle de séjour, salle à manger, bureau (domicile)» (+1,2%).

Le rebond de l’indice de la fonction de consommation «Santé», provient pour sa part du renchérissement des postes «Services médicaux et dentaires» (+3,5%) et «Produits médicaux divers » (+3,9%).

Les postes ayant contribué à la baisse des indices des fonctions de consommation «Communication»; «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles»; «Transports»; «Tabac et stupéfiants» et «Loisirs et culture» sont: «Communication téléphonique » (-5,3%); «Electricité» (- 7,6%); «Alimentation en eau» (- 6,7%); «Combustibles liquides» (- 2,9%); «Carburants et lubrifiants» (- 6,6%); «Vin et boissons fermentées» (-4,1%) ; «Livres scolaires et autres livres» (-4,7%) et «Matériel de traitement de l’information et supports d’enregistrement de l’image et du son» (-1,6%).

L’augmentation du niveau des indices observée en avril 2020 est le fait du renchérissement des variétés suivantes : «Doèvi (Anchois) fumé» (+24,2%) ; «Doèvi (Anchois) séché» (+16,7%) ; «Doèvi frit» (+10,0%) ; «Banane plantain mûre» (+18,3%) ; «Igname» (+14,1%) ; «Tomates rondes (Pomme)» (+48,2%); «Aubergine locale» (+3,1%); «Haricots rouges secs» (+19,2%) ; «Haricots blancs secs» (+3,1%); «Bolou moumou (Crevettes fraîches)» (+24,1%); «Aglinvi moumou (Crabes frais)» (+11,5%) ; «Maïs séché en grains crus vendu au grand bol» (+5,0%); «Sorgho en gains crus vendu au petit bol» (+4,7%); «Citrons » (+47,4%); «Gboyébessé (Piment vert)» (+14,5%); «Piment rouge frais» (+13,8%); «Tissu synthétique kaki importé» (+1,3%); «Tissu pagne multicolore importé (Wax Hollandais) » (+0,5%); «Djimakpla (Sandale simple pour adulte)» (+8,5%); «Plat de kom + poisson frit» (+1,2%); «Plat de fufu + sauce viande» (+0,5%); «Cure dents» (+11,1%); «Frais de justice: Extrait de casier judiciaire» (+22,8%); «Tamis local» (+13,8%); «Grand pilon» (+4,3%); «Ampoule électrique ordinaire»

(+3,6%); «Salon ordinaire (en teck)» (+3,2%); «Chaise en plastique» (+0,4%); «Extraction d’une dent (la molaire)» (+20,2%); «Frais de pose des prothèses dentaires» (+9,2%); «Consultation d’un médecin généraliste » (+2,3%); «Sparadrap imperméable » (+16,1%); «Compresse stérile» (+6,6%); «Mercurochrome» (+5,3%) et «Alcool à 90°» (+3,2%).

Les prix ayant enregistré une baisse se rapportent, entre autres aux variétés : «Appel Heure creuse Togocel» (-31,9%); «Appel Operateur 1» (-31,4%); «Appel Heure normale Togocel» (-31,3%) ; «Prix d’un consommateur-type d’électricité» (-7,6%); «Prix d’un consommateur-type d’eau» (- 25,7%); «Pétrole lampant à la pompe» (-4,4%); «Pétrole lampant vendu en vrac» (-2,2%); «Mélange 2 temps» (-9,4%); «Essence «SUPER » dans les stations-services administrés » (-8,0%); «Essence super de rue» (-6,4%); «Essence mélange de rue» (-5,2%); «Gas-oil ordinaire dans les stations-services administrés » (-4,2%); «Livre de lecture CM2» (-22,1%); «Livre de français classe de troisième» (-11,5%); «Livre de lecture CP» (-4,6%) et «Tchoukoutou local artisanal» (- 6,3%). Calculé hors produits alimentaires, le niveau général des prix a enregistré une baisse de 0,9% sur le plan national. L’inflation sousjacente (variation mensuelle de l’indice hors énergie, hors produits frais) a régressé de 0,1%.

L’indice des prix des «produits frais» a enregistré une hausse (+4,8%) tandis qu’une baisse a été observée au niveau des prix des produits énergétiques (-4,6%). Au regard de la provenance, les prix des produits locaux ont connu une hausse de 1,3% contre une régression des prix des produits importés (-0,7%). Du point de vue de la classification sectorielle, la hausse du niveau général des prix est due à celle des prix des produits des secteurs primaire (+5,8%) et secondaire (+0,2%) amorti par les prix des produitsdu secteur tertiaire (-1,7%).

Pour ce qui est de la durabilité, la hausse observée provient de l’augmentation des prix des produits «nondurables » (+1,7%), «semi-durables » (+0,3%) et «durables» (+0,1%) atténué par les prix des «services» (-1,7%).

Evolution trimestrielle

Le niveau des prix du mois d’avril 2020 a augmenté de 1,0% comparativement à celui du mois de janvier 2020 (évolution trimestrielle). Cette hausse est essentiellement imputable à la progression des prix des produits des fonctions de consommation

«Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (+5,3%); «Articles d’habillement et chaussures» (+0,7%); «Restaurants et Hôtels» (+0,1%); «Biens et services divers» (+0,3%); «Enseignement» (+0,6%); «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» (+0,4%) et «Santé» (+0,2%).

Du point de vue des nomenclatures secondaires et par rapport à l’état des produits, la hausse du niveau général des prix en variation trimestrielle est à mettre à l’actif de l’évolution des prix des «Produits frais» (+7,7%), des produits «Hors Energie et Produits frais» (+0,3%) atténué par les produits de l’«Energie» (-6,8%).

Au regard de la provenance, cette variation trimestrielle s’explique essentiellement par l’augmentation des prix des produits locaux (+1,9%). La hausse trimestrielle du niveau général des prix est induite, du point de vue de la durabilité, par l’augmentation des prix des produits «Non durables» (+2,6%); des produits «Semi-durables» (+0,6%) et «Durables» (+0,2%) réduite par la baisse des prix des «Services» (- 1,7%). Les variations respectives des prix des produits des secteurs primaire (+9,4%), secondaire (+0,3%) jugulé par les prix des produits du secteur tertiaire (-1,7%) ont contribué à la hausse trimestrielle du niveau général des prix.

En glissement annuel

En glissement annuel (par rapport à avril 2019), le niveau général de prix a connu une augmentation de 2,4% due aux fonctions de consommation «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (+4,6%); «Restaurants et Hôtels» (+1,2%); «Biens et services divers» (+2,8%); «Communication» (+2,4%); «Logement, eau, gaz, électricité et autres l’«Energie» (-3,1%). Au regard de la provenance, cette évolution annuelle s’explique essentiellement par la hausse des prix des produits «locaux » (+3,4%).

 Quant à la durabilité,la progression du niveau général des prix sur le plan national a été influencée par l’augmentation des prix des produits «Non durables» (+2,9%) ; des «Services» (+2,4%) et des produits «Semi-durables» (+1,3%) atténué par les prix des produits «Durables » (-0,7%). En ce qui concerne les secteurs de production, la hausse annuelle du niveau général des prix découle de l’augmentation des prix des produits des secteurs «secondaire » (+1,0%) ; «tertiaire» (+2,4%) et les prix du secteur «primaire» (+7,0%).

Le taux d’inflation calculé sur la base des indices moyens des douze derniers mois au niveau national, est de 0,7% en avril 2020 (0,4% le mois précédent), note l’Institut national de la Statistique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here