Au GHANA , l’université de l’environnement va former sa première cuvée d’étudiants

Le président  ghanéen Nana Akufo-Addo a présidé le 5 août 2020, la cérémonie de lancement de la deuxième phase des travaux de construction de l’Université de l’environnement et du développement durable (UESD). Occasion au cours de laquelle Nana Akufo-Addo a annoncé le recrutement des étudiants de la première promotion de cette université, pour le compte de l’année académique 2020-2021.

Basée dans la commune de Trom-Somanya à l’est du Ghana, l’Université de l’environnement et du développement durable (UESD) lancera la sélection de ses tout premiers étudiants, dès le mois d’octobre 2020.

L’annonce a été faite par le président ghanéen Nana Akufo-Addo, qui a présidé le 5 août 2020, la cérémonie de lancement de la deuxième phase des travaux de construction de cette école. Le contrat de cette deuxième phase a été signé le 6 mai 2020 entre le gouvernement et Contracta, une société brésilienne d’ingénierie. Étendue sur une durée de 30 mois, les travaux de cette phase coûteront environ 50 millions d’euros au contribuable ghanéen. Il s’agira de la construction d’autres amphithéâtres, de la bibliothèque principale, d’un laboratoire, et de cinq terrains de sport.

La construction de ces installations ne détermine pas le début des activités pour l’UESD. Selon Nana Akufo-Addo, le gouvernement a doté l’école des ressources nécessaires pour le recrutement de 300 employés, en vue d’accueillir les premiers étudiants du premier cycle dès l’entame de l’année académique 2020-2021.

La première université du Ghana dédiée à la protection de l’environnement

L’entrée en fonction de l’UESD sera donc effective grâce aux réalisations de la première phase, qui a coûté près de 45 millions d’euros. Une salle de conférence et un auditorium polyvalent pour l’école des sciences naturelles et environnementales sont sortis de terre. L’école d’agriculture et de développement de l’agro-entrepreneuriat s’est vue quant à elle dotée d’un laboratoire et d’un bloc administratif. Les bureaux du recteur et du vice-recteur ont également été construits.

Soutenu par la Deutsche Bank à travers un prêt de 38 millions d’euros, le projet de l’UESD, encore appelée Université de l’Est, a été conçu en avril 2013 voté par le parlement l’année suivante et approuvé par le président de l’époque en 2016. Cette université formera les professionnels de l’environnement et du développement durable au Ghana.

Elle propose des programmes d’études et de recherche sur le changement climatique, le développement des ressources en eau, la durabilité énergétique, l’économie et la politique de l’énergie, l’architecture urbaine, les ressources naturelles et l’économie de l’environnement, la politique environnementale et les sciences de l’environnement .

Avec Afrik21

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents