Accueil Environnement Togo : 500 milliards de FCFA pour réduire des émissions issues de...

Togo : 500 milliards de FCFA pour réduire des émissions issues de la déforestation

159
0
Forêts

La nouvelle phase du projet réduction des émissions issues de la déforestation et de la dégradation (REDD+) sur la période 2023-2029 va coûter plus de 500 milliards de Fcfa, a t-on appris.

En d’autres termes , ce financement est estimé à 90% par les bailleurs de fonds.

A en croire les autorités, cette nouvelle phase devrait permettre la promotion d’une agriculture performante à faible impact négatif sur la forêt, la gestion durable des forêts et l’accroissement du patrimoine forestier, la réduction de la pression sur le bois énergie et l’appui à la mise en œuvre des actions transversales de renforcement du processus REDD+.

Togo / Assistance aux familles d’éleveurs :  Oti, Oti-Sud et Kpendjal soulagées

Selon les données compilées lors du premier inventaire forestier national réalisé en 2016, le Togo affiche un taux de couverture en ressources forestière de 24,24%.

La région la mieux dotée est celle des Plateaux (32%) et la moins couverte, les Savanes (9,46%). Les régions Maritime, Centrale et de la Kara sont respectivement à 29,06%, 26,83% et 17,04% de couverture forestière. L’objectif est d’atteindre nationalement un taux de 30% à l’horizon 2050.

Il faut noter que le projet Redd+ est mécanisme d’atténuation du changement climatique qui doit permettre de réduire les émissions des gaz à effet de serre en payant les pays en voie de développement pour qu’ils cessent d’abattre leurs forêts.

Le REDD+ est une façon appropriée de protéger les forêts et la biodiversité et de ralentir le changement climatique


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here