Accueil Actualité Togo : Vers l’ élaboration d’une stratégie commune pour l’élimination du plomb dans...

Togo : Vers l’ élaboration d’une stratégie commune pour l’élimination du plomb dans la peinture

57
0

La stratégie internationale de gestion des produits chimiques (SAICAM) et l’ONU- Environnement accompagnent le Togo à travers le ministère de l’environnement et des ressources forestières pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un cadre stratégique d’élimination du plomb dans la peinture.

Pour permettre aux acteurs impliqués dans cette activité et attirer l’attention de la population utilisatrice de ces différentes gammes de peinture,  un atelier de concertation multipartite initié par le ministère en charge de l’environnement sur l’élimination du plomb dans la peinture au Togo a fait objet d’échanges.

L’exposition au plomb coûte environ 200 milliards de FCFA au Togo

Il a réuni les acteurs du secteur public,  les organisations de la société civile et les syndicats de cette activité, le 24 mars dernier  à Lomé. Il a été ouvert par le  directeur de l’environnement au nom de son ministre de tutelle M. Essobiyou Thiyu.

Le plomb est un métal toxique naturellement présent dans l’écorce terrestre. Dans de nombreuses parties du monde, la généralisation de son usage a entraîné une importante contamination de l’environnement, une exposition humaine et de graves problèmes de santé publique.

Le Togo à travers cet atelier voudrait de façon concertée avec tous les acteurs œuvrant dans le domaine, élaborer une stratégie commune pour l’élimination du plomb dans la peinture.

Togo/Réglementation sur les peintures au plomb : l’ONG Les Amis de la Terre tire la sonnette d’alarme

Sur le plan mondial, l’intoxication et l’exposition au plomb a été la cause de 16,8 millions d’handicap, 6,6% des cas d’accidents vasculaires et cérébraux puis en 2017 de 1,06 millions de cas de décès selon l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) etc.

Selon les normes mondialement connues, le taux du plomb ne doit pas dépasser 90 PPM à cause de ses effets sur la santé et l’environnement. Malheureusement une récente étude menée au Togo confirme que « plus de 30% de la peinture commercialisée contient des concentrations en plomb supérieure à 90 ppm » a souligné le directeur de l’environnement dans son discours d’ouverture.

La finalité de cet atelier a dit, le point focal de SAICM, M. BANKATI Bolagbedé, c’est de mettre en place une disposition réglementaire pouvant régir le secteur que ce soit au niveau des importations où de la fabrication sur le territoire togolais afin d’éviter plusieurs maladies liées à ces particules que la population côtoie chaque jour.

Rappelons que le plomb une fois inhalé ou absorbé, il passe directement dans nos foies, nos reins, nos os, nos dents etc. Il entraîne des affections aiguës, des troubles cognitifs, des malformations chez le fœtus etc.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here