Togo/risques environnementaux : l’expropriation des populations d’un site dans la vallée du Zio annoncée

Le site dans la vallée du Zio, confronté à des  risques environnementaux et aléas climatiques  verra ses populations expropriés  pour cause d’utilité publique. A annoncé    le Gouvernement lors de l’adoption d’un décret ce mercredi en conseil des ministres.

Situé dans la vallée inondable de la rivière Zio, ce site est d’une contenance de 10.562 hectares 74 ares et 46 centiares, indique le communiqué sanctionnant  le Conseil des ministres.

Malgré le classement de ce site comme zone non constructible par le plan directeur et d’urbanisme de Lomé en 1981, des populations avaient érigé des habitats précaires sujets de façon récurrente d’inondation. Par ailleurs, elles y développaient des activités qui fragilisent davantage l’écosystème et au mépris des règles de salubrité publique.

C’est pour éviter les inondations comme celles de 2008, 2010, 2012 et de ces dernières années que cette mesure d’expropriation a été prise de protéger les populations contre les problèmes liés aux débordements de la rivière Zio, se justifie le Gouvernement.

Il est à noter qu’aucune mesure d’accompagnement de ces populations n’a été mentionnée dans le texte du Gouvernement.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents