Togo-Résilience aux changements climatiques : le document du PA2RCM validé

Les acteurs impliqués dans la lutte contre les changements climatiques dans les régions Centrale et de la Kara, ont procédé les 27 et 28 juillet  derniers respectivement à Sokodé et à Kara à la validation du document du Programme d’anticipation et de réponses aux risques climatiques majeurs (PA2RCM), un projet du ministère en charge de l’Environnement et des ressources forestières.

Ce programme qui s’inscrit dans la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 fait partie des actions menées par le ministère de l’Environnement et des Ressources forestières dans le cadre du projet 35 (P35).

Dapaong: 20 villages préparés aux catastrophes et à l’adaptation aux changements climatiques

Un projet relatif au renforcement de la résilience des populations face aux changements climatiques. Le P35 vise à atteindre 25% de la couverture forestière et la protection de 90% de la côte contre l’érosion en 2025.

Le document du PA2RCM fait le diagnostic des risques climatiques majeurs spécifiques de chaque région et propose un plan d’actions. Ce diagnostic a été fait par des consultants régionaux en collaboration avec les acteurs locaux.

Parmi les risques climatiques majeurs identifiés dans ces régions, il y a, entre autres, les inondations, les sécheresses, les vents violents, les feux de végétation et des glissements de terrain. Face à ces défis, des actions, notamment le renforcement institutionnel et opérationnel, la restauration du couvert végétal et des écosystèmes naturels et aussi le renforcement de la résilience des populations locales ont été proposées.

Ces acteurs locaux se sont prononcés sur les différents défis. Ils ont également examiné les propositions faites dans le document en les améliorant puis, validé le projet du PA2RCM de ces deux régions.

Ces documents régionaux feront l’objet de compilation afin d’avoir un document national. Celui-ci, une fois adopté, permettra au gouvernement d’élaborer des projets sectoriels pour contrer ces risques climatiques majeurs dans le pays en vue d’atténuer les effets néfastes des changements climatiques.

Pour les représentants du pouvoir central, les améliorations apportées aux documents permettront au pays de disposer d’un programme dont les réponses sont adaptées aux défis du terrain et aux besoins réels des communautés locales.

Togo : La vulnérabilité des femmes face aux changements climatiques nécessite une prise en compte de leurs préoccupations

Le directeur régional de l’Environnement et des Ressources forestières de la Kara, Lt-Col Detse Komla, et le représentant du directeur de la Centrale, M. Anthé Komi, ont rappelé les effets néfastes des changements climatiques.

Ils ont souligné que le programme national en cours d’élaboration présente une innovation majeure dans la mesure où il prend en compte des particularités régionales dans le but d’apporter des réponses les mieux adaptées aux menaces climatiques.

Avec ATOP

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents