Togo/OIF : Remise de certificats de formation aux acteurs du numérique autour des technologies émergentes

Les acteurs du numérique du Togo qui se sont réunis depuis le lundi dernier à Lomé pour renforcer leurs capacités autour des opportunités de la Big data et de l’intelligence artificielle dans le cadre d’un atelier sur les technologies émergentes ont obtenu ce jeudi leurs certificats  de formation.

Organisé par le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation internationale de la francophonie (BRAO-OIF), la formation qui s’est tenue au Woelab Prime, espace d’innovation technologique fondé par l’architecte togolais Sénamé Agbodjinou les a permis de s’outiller davantage sur les tendances technologiques qui animent le monde du numérique, le modèle de startup dans le contexte de l’innovation , de l’entrepreneuriat, de l’impact de l’intelligence artificielle, et des expériences de quelques startuppers au Togo.

Vue partielle de la remise de certificats

« Nous avons appris pendant ces quatre jours l’importance que le numérique revêt dans divers secteurs dans la société. Nos connaissances dans le secteur numérique ont été plus approfondies. Je pars ici assez requinqué et je crois qu’avec ces outils qui m’ont été transmis je le mettrai à profit des associations dans lesquelles je milite. » a confié Ayewa Fadimatou, une participante récipiendaire.

LIRE AUSSI: Togo/PAIEJ-SP : la campagne 2018-2019 du cluster agro-industriel évaluée à Atakpamé

Pour Arame Diaw, la responsable du Programme Innovations numérique à l’OIF, un dynamisme a été constaté au  niveau  des formateurs et des jeunes qui ont participé à cette formation.

« Nous sommes totalement ravis de cette formation. Nous avons remarqué un dynamisme et une réactivité des collègues du Bureau Régional Afrique de l’Ouest de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Un remerciement aux experts qui ont bien voulu transmettre ce savoir-faire aux jeunes qui étaient également assez passionnés. Vu ce qu’on a eu à suivre, surtout la qualité des interventions des participants, ceci sera pérennisé. Un suivi également sera fait. » A-t-elle laissé entendre.

Notons qu’en-dehors du Togo, cette formation s’est également tenue au Gabon, à Madagascar, au Sénégal, en Égypte et en Roumanie. Pour le BRAO-OIF, il s’agit de permettre aux acteurs du numérique des pays ciblés, de projeter leur avenir professionnel dans le nouveau cadre mondial, marqué par la transformation numérique.

Kofi Meser

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents