Togo : le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières recrute

PROJET D’INVESTISSEMENT DE LA RESILIENCE DES ZONES COTIERES EN AFRIQUE DE L’OUEST (WACA ResIP)

Don IDA administré par la Banque mondiale :

IDA : D286-TG RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT POUR L’ETUDE DE FAISABILITE TECHNIQUE DE LUTTE CONTRE LE PROBLEME DE DEVERSEMENT DES EAUX USÉES A LA PLAGE DE LOME

AVIS D’APPEL A MANIFESTATION D’INTERET (SERVICES DE CONSULTANT – SELECTION DE CABINET/FIRME OU BUREAU D’ETUDE)

AMI Nº 017 /2020/MERF/PRMP/UGP-WACAResIP

Le Gouvernement de la République Togolaise a reçu de l’Association Internationale de Développement (IDA) un don pour le financement du Projet d’investissement de la résilience des zones côtières en Afrique de l’ouest (WACA ResIP). Il a l’intention d’utiliser une partie du montant du don pour effectuer les paiements autorisés au titre du contrat pour la réalisation de l’étude de faisabilité technique de lutte contre le problème de déversement des eaux usées a la plage de Lomé.

L’étude consiste à assurer l’actualisation des études existantes en vue de régler le problème d’ensablement des égouts et de la pollution de la plage et de la mer par les eaux usées.

Tâches du consultant

Les principales tâches du consultant sont :

– Identifier et préciser les priorités d’aménagement d’ouvrages

– définir les caractéristiques et le fonctionnement des ouvrages,

– proposer les dimensionnement, les plans, l’étude hydraulique,

– définir les options et les variantes,

– faire les estimations sommaires des coûts de réalisation et d’entretien,

– faire des recommandations.

Durée de la mission

La durée de toute la mission est de cinq (05) mois y compris les validations des rapports d’étapes et leurs finalisations.

Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières à travers l’Unité de Gestion du projet WACA ResIP invite les consultants (cabinet/firme/bureau d’étude) éligibles, ayant une expérience confirmée dans le domaine identifié, à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils disposent de qualifications requises et expériences pertinentes pour exécuter ces services (documentation, référence de prestations similaires, expériences dans des missions comparables, disponibilité du personnel qualifié, etc.).

Ils doivent accompagner leurs manifestations d’intérêt avec les pièces administratives suivante : le Registre de Commerce et du Crédit Mobilier, l’original de l’attestation fiscale prouvant que le candidat est à jour vis-à-vis du fisc jusqu’au dernier terme échu à la date de dépôt des manifestations d’intérêts, une attestation originale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) justifiant que le candidat est à jour vis-à-vis de la Caisse jusqu’au dernier terme échu à la date de dépôt des manifestations d’intérêts, une attestation de non faillite datant de moins de trois (03) mois à la date de dépôt des manifestations d’intérêt, une attestation d’Identification Fiscale Unique (IFU) ; les entreprises étrangères doivent se conformer à la législation de leur pays.

    Les critères de sélection sont :

Le consultant sera un cabinet, une firme ou un bureau d’études ayant 10 ans d’expériences dans le domaine de la conception des ouvrages de lutte contre les inondations et avoir réalisé au moins 06 missions d’études ou de contrôle de conception des ouvrages de lutte contre les inondations dont une dans la zone côtière dans les 5 dernières années.

Les consultants intéressés par la mission sont invités à porter leur attention sur le paragraphe 1.9 des Directives de la Banque Mondiale : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs, de mai 2004, et révisées en janvier 2011 (” Directives de Consultants “) qui décrit les politiques de la Banque Mondiale sur les conflits d’intérêt.

Les consultants disposant de l’expérience et des compétences requises en rapport avec la nature de la mission, seront évalués et comparés, et le consultant le plus qualifié et expérimenté sera sélectionné suivant la méthode de « Sélection Fondée sur la Qualité et le Coût » en accord avec les procédures définies dans le Règlement sur la passation des marchés de la Banque mondiale en date de juillet 2016. A ce titre, il sera dressé une liste restreinte constituée d’au plus huit (08) premiers consultants présélectionnés sur la base des candidatures reçues.

Seuls les consultants retenus sur la liste restreinte recevront la demande de proposition et seront invités à présenter leur proposition technique et financière.

Les informations complémentaires relatives à la mission peuvent être obtenues à l’adresse indiquée ci-dessous aux heures de service suivantes ou en faisant une demande par e-mail : de lundi à vendredi de 9 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 17 h 00 (heures locales).

Les manifestations d’intérêt, rédigées en français, portant la mention « Manifestation d’intérêt pour la réalisation de l’étude de faisabilité technique l’étude de faisabilité technique de lutte contre le problème de déversement des eaux usées à la plage de Lomé » doivent parvenir sous pli fermé en quatre (4) exemplaires (version papier) dont un original, au plus tard le 21 janvier 2021 à 9 heures TU, à l’adresse ci-dessous.

A l’Attention de : la Personne Responsable des Marchés Publics

Secrétariat de la Personne Responsables des Marchés Publics

B.P. : 4825-Tél. : (+228) 90 86 70 76, 47 Avenue SARAKAWA,

quartier administratif, non-loin de l’Office Togolais des Recettes- Commissariat des Douanes et Droits Indirects et du PNUD

E-mail : pemp@environnement@gmail.com avec copie à wacaresiptogo@gmail.com

NB : Seuls les Cabinets retenus seront invités.

Fait à Lomé le 07 décembre 2020

Le Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières

Katari FOLI-BAZI

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents