Accueil Actualité L’Association Togolaise des Professionnels de l’Artemisia, portée sur les fonts baptismaux...

L’Association Togolaise des Professionnels de l’Artemisia, portée sur les fonts baptismaux à Lomé

722
0

L’Association Togolaise des Professionnels de l’Artemisia (AToPA) a  été portée sur les fonts baptismaux à l’issue d’une Assemblée générale tenue ce samedi à Lomé.

L’AToPA regroupe tous les acteurs au Togo impliqués dans la filière Artemesia notamment les pépiniéristes, les producteurs, les transformateurs,les  distributeurs et les consommateurs.

Sa naissance intervient suite à l’efficacité de la plante médicinale antivirale utilisée largement au Madagascar et dans plusieurs régions africaines contre la COVID-19.

vue partielle du Bureau

L’Association des Professionnels de l’Artemesia a pour but de promouvoir la culture de l’Artemesia et de son utilisation contre le paludisme, la bilharziose l’ulcère de Buruli et dans le renforcement du système immunitaire.

Le réseau aura pour objectif d’organiser et de former les formateurs et producteurs en Artemesia  et coopératif, d’apporter des appuis conseils aux producteurs et à leurs organisations et de soutenir toutes les actions en faveur de la promotion et de la vulgarisation de la culture au Togo.

Cette Association a également pour mission de contribuer à l’amélioration continue de la qualité d’intervention et de la qualification des formateurs, de faciliter la culture de la plante médicinale.

Au cours de l’Assemblée générale, le bureau exécutif élu est composé de cinq (5) membres. Il est présidé par M. Awi Abalo Benjamin.

« Moi ainsi que les autres membres de l’ Association nous nous engageons pour le développement de la culture de ces plantes médicinales qui est l’Artémesia au Togo. Une fois connue de tous, elle sera répandue partout dans le monde. L’AToPA permettra aux Togolais de se soigner  localement et efficacement alors qu’un médicament sur deux vendu en Afrique est falsifié et que les résistances médicamenteuses se développent. »,a-t-il confié.

Il faut noter que les infusions d’Artemisia  sont utilisées depuis des siècles en Chine et en Afrique contre le paludisme et d’autres parasitoses.  Au-delà de son intérêt dans la lutte contre le paludisme, dans le contexte actuel de mobilisation contre la propagation du COVID19, l’Artemisia est clairement identifiée comme une solution accessible.

Edem K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here