Togo/Insécurité alimentaire : des coaches et facilitateurs en formation sur le Cadre Harmonisé version 2.0 à Lomé

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en collaboration avec le Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS) organise depuis ce lundi à Lomé et ceci pour six (6) jours un atelier de formation des coaches et facilitateurs sur le Cadre Harmonisé 2.0, un outil utilisé au Sahel et en Afrique de l’Ouest pour l’identification, l’analyse des zones à risque et des populations en insécurité alimentaire et nutritionnelle.

Vue partielle de la table d’honneur

L’objectif de cette rencontre est de renforcer les capacités techniques de 50 experts régionaux et cadres nationaux du Burkina Faso, du Cameroun, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal du Tchad et du Togo sur l’utilisation de la version 2.0 du manuel.

Au terme des six jours de travaux, les participants seront évalués afin d’obtenir des certificats de capacité d’assurer le coaching ou la facilitation des analyses du Cadre Harmonisé.

La formation est assurée par un groupe d’experts notamment les concepteurs des outils de formation , issus des différentes structures partenaires du CILSS et de la FAO à savoir , FEWS NET, PAM, UNICEF, OXFAM , ACF, FICR, JR/UE, GSU, IPC, Save the children.

Naindouba Martin, le Conseiller régional pour l’évaluation de l’agriculture d’urgence et des moyens d’existence à la FAO a indiqué que cet outil fédérateur répond aux questions fondamentales qui se posent  aux décideurs en cas de crise alimentaire et ou nutritionnelle.

« Il est primordial de fournir des informations fiables et pertinentes sur les zones et les populations dans les pays pour aider à la planification des réponses aux crises alimentaires et nutritionnelles. D’où cette mesure d’approche de la FAO. On doit passer en revue tout le matériel de formation. », a-t-il lancé.

LIRE AUSSI: Togo : GNSP-BIO en GROUP BIO PROD SARL enchaîne plusieurs contrats successifs de marché

Pour BAOUA Issoufou, Expert analyste en sécurité alimentaire-Cadre Harmonisé CILSS/AGRHYMET, le Togo se comporte très bien sur le plan alimentaire et c’est l’un des pays où on n’évoque pas une insécurité alimentaire dans l’échelle de classification mondiale parmi les cinq (5) phases dans l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

« Les mesures d’approche de la FAO constituent à élaborer un plan de réponse face à l’insécurité alimentaire. Ce plan sera élaboré par le gouvernement en collaboration avec les systèmes des Nations Unies et des ONG internationales dans le secteur de l’insécurité Alimentaire. Il faut noter que la FAO assure depuis Janvier 2019 la présidence du Comité Technique Chargé du développement méthodologique et de l’assurance qualité du Cadre Harmonisé. », affirme t-il.

En d’autres termes, c’est dans le cadre de l’alerte précoce aux crises alimentaires et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest, que  le Comité Permanent Inter-État de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel en collaboration avec ses partenaires régionaux et internationaux, a développé l’outil Cadre Harmonisé.

Pour information, environ 10 millions de personnes sont dans l’insécurité nutritionnelle et alimentaire. Ces populations sont focalisées dans les zones du bassin du lac Tchad dans  la région Ouest africaine du Niger, celle du Burkina Faso et  dans le  centre Sahel du Sénégal.

H.N

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents