Togo/AFD : Deux conventions de financement dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement à 26 milliards FCFA

Deux conventions de financement dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement  pour un montant de 40,7 millions d’euros, environ 26 milliards FCFA  ont été signés lundi entre le Togo et la France. Lit-on sur le compte twiter du Directeur de l’AFD Togo, Jacquier François.

En d’autres termes, c’est un prêt de l’Agence Française de Développement (AFD) pour soutenir  les actions engagées par le gouvernement togolais  dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

L’ambitieux programme d’accès à l’eau potable (26,2 Mds CFA soit 40 M€) touchant notamment les villes des Savanes avec plus de 200 000 bénéficiaires notamment,  Cinkassé, Korbongou, Bombouaka, Mandouri, Tandjoaré , Gando et l’extension du réseau d’eau de la ville de Dapaong. Il y a également l’alimentation en eau potable de 6 zones semi-urbaines ( Gandé, Soudou Tchalimdé , Kabou , Amou-Oblo , Wahala  et Glei)  et le renouvellement et l’extension des réseaux  d’eau des villes du périmètre de la TdE.

La deuxième signature de financement porte sur l’étude d’actualisation du Plan directeur d’assainissement eaux usées et eaux pluviales du Grand Lomé (PDA-2004). Elle  vise  la réalisation du Plan Directeur de l’Assainissement du Grand Lomé.

A en croire ,  le ministre Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances, lors de la cérémonie de signature, de 25% en 2005, le taux d’accès à l’eau potable est estimé aujourd’hui à 55% sur le plan national grâce à l’accompagnement des partenaires dont l’AFD qui apporte un appui significatif et déterminant  aux actions entreprises par le gouvernement dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement.

L’AFD a investi près de 71 milliards de francs CFA dans les projets d’alimentation en eau potable et assainissement en dix ans au Togo.

 

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents