Négociations climat : GCCA+ AO soutient la Commission de la CEDEAO dans le renforcement de son leadership

La Commission de la CEDEAO a créé en 2021 avec le soutien du projet GCCA+ Afrique de l’Ouest, mis en œuvre par Expertise France sur financement de l’Union européenne, son premier Groupe Régional d’Appui aux Négociations Internationales sur le Climat (GRANIC). La COP26 de novembre 2021 a été l’occasion de poser la première pierre pour des positions communes des États membres de la CEDEAO.

La Commission de la CEDEAO a créé en 2021 avec le soutien technique et financier du projet GCCA+ Afrique de l’Ouest, mis en œuvre par Expertise France sur financement de l’Union européenne, son premier Groupe Régional d’Appui aux Négociations Internationales sur le Climat (GRANIC).

Celui-ci a pour objectif de renforcer les capacités des négociateurs climat de ses Etats membres, mais également de construire des positions communes en lien avec son mandat pour renforcer l’unité et la voix ouest-africaine au sein des négociations internationales qui ont lieu dans le cadre de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) et de l’Accord de Paris sur le Climat.

Adaptation au Changement Climatique : Les petits producteurs produisent 1/3 de la nourriture sans financements

Expertise France, partenaire technique de la CEDEAO sur les sujets climat depuis 2017 à travers le projet GCCA+ Afrique de l’Ouest a soutenu la Commission de la CEDEAO dès 2020 à travers la préfiguration de ce mécanisme régional de gouvernance puis l’a accompagné dans son opérationnalisation en 2021 à travers la mobilisation de l’expertise régionale et internationale nécessaire au fonctionnement du GRANIC.

L’appui technique du projet a notamment participé à la définition et la mise en œuvre du programme de travail, avec comme aboutissement un temps fort lors de la COP26, pour laquelle la Commission de la CEDEAO et son GRANIC ont pu bénéficier d’un espace de travail dédié lors des quinze jours de négociations.

Le renforcement de capacités des négociateurs climat ouest-africains, une mission de la CEDEAO au cœur du GRANIC

La Commission de la CEDEAO a entamé depuis plusieurs années une dynamique de soutien à ses États membres dans le cadre des négociations internationales sur le climat pour les préparer aux Conférence des Parties (COP) annuelles qui ont lieu dans le cadre de la CCNUCC. Dans le cadre de sa mission historique, la Commission a pour habitude d’organiser tous les ans des ateliers de renforcement de capacités et de préparation des négociations. En 2021, l’atelier annuel organisé à Lomé en juin qui rassemblait l’ensemble des points focaux climat nationaux des 15 pays de la région, ainsi que des représentants des institutions régionales partenaires[1], a pu compter sur la présence du GRANIC pour animer le travail et les discussions autour des priorités de la région dans les négociations climat à venir lors de la COP26.

Lutte contre les changements climatiques : Un projet de déclaration des chefs d’États en gestation

“L’urgence et l’ampleur des dégâts climatiques dans la région ouest-africaine nécessitent un regroupement des efforts autour de cette problématique qui transcende les frontières nationales et nécessite l’implication de toutes les forces vives et les leaders d’opinion de tout horizon » souligne George Manful, Expert négociateur climat et membre du GRANIC.

 Poser la première pierre pour des positions communes des États membres de la CEDEAO sur le climat lors de la COP26

Pour se préparer encore plus spécifiquement à la COP26, un deuxième atelier a eu lieu en virtuel du 7 au 8 octobre 2021 et a permis de faire émerger des positions communes portées sur la scène internationale par la CEDEAO, le CILSS et l’UEMOA dans une communication conjointe publiée lors de la COP26. Entre ces rencontres, le GRANIC a également préparé à l’attention des négociateurs climat ouest-africains une série de notes d’information fournissant une mise à jour et une brève analyse des derniers développements sur les sujets prioritaires de négociations adoptés en début d’année.

Afin de permettre au GRANIC de réaliser ses missions dans le feu de l’actions lors COP26, le projet GCCA+ Afrique de l’Ouest a soutenu la présence de la Commission de la CEDEAO à Glasgow à travers le financement d’un espace de travail dédié et une facilitation à l’organisation des activités du GRANIC sur les quinze jours de négociations. Une stratégie pour porter et diffuser les positions communes de la région au sein des groupes de négociation a été définie et partagée avec les délégations des Etats membres de la CEDEAO. Chaque délégation qui le souhaitait a été accompagnée au jour le jour par le GRANIC.  A chaque grande étape de la conférence, la Commission de la CEDEAO a par ailleurs veillé à faire actualiser en temps réel les positions communes.

“La CEDEAO doit continuer à renforcer les capacités des négociateurs qui doivent maitriser les points de discussion à travers des notes synthétiques qui sont mises à leur disposition pour défendre la position commune de la sous-région ouest africaine. Aujourd’hui, les négociateurs climat sont plus aguerris pour porter les priorités de la zone ouest-africaine au sein du Groupe Africain de négociations “ souligne Honadia Mamadou, Expert négociateur Climat et membre du GRANIC.

 

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents