L’ONG PAGE VERTE a tenu son assemblée générale constitutive ce samedi à Abidjan

Comme annoncée par la présidente, Jeanne Irène Koumo, lors de leur réunion de planification des activités de l’année 2019, L’ONG PAGE VERTE Côte d’Ivoire a tenu son assemblée générale constitutive hier samedi à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Le plat principal de cette assemblée a été le changement de l’ancien texte par un nouveau.

Beaucoup d’autres décisions ont été prises en particulier le fait de doter les clubs d’école de bibliothèque et d’être soutenu par l’ONG en question.

les jeunes éco citoyens

Intervenant à cette occasion, la présidente de l’ONG PAGE VERTE, Mme Jeanne Irène Koumo a remercié tous les membres pour leur mobilisation effective à cette Assemblée Générale.

« Les frais d’adhésion ce n’est pas mon problème… je ne voudrais pas que vous pensez à l’argent. J’ai besoin de votre amour pour  la chose. Je veux sentir votre passion pour l’environnement. » a t-elle laissé entendre.

Et de conclure « Aidez-moi à  changer notre Afrique. J’ai besoin des gens qui ont des  remords vis à vis de  la nature… parce que nous devons réparer ce que nous avons détruit. »

Par ailleurs du 25 au 31 mars prochain à Abidjan en Côte d’Ivoire, l’ONG PAGE VERTE accueillera les lycéens et collégiens de Roussillon (France) qui se sont engagés dans un projet de solidarité international mis en place à la cité scolaire de l’Édit. Ce projet fera naitre une bibliothèque à Abidjan.

La bibliothèque en question sera  dédiée à l’éducation et au développement durable.

L’objectif général de ce partenariat avec l’ONG PAGE VERTE permettra aux jeunes des deux pays, c’est-à-dire de la Côte d’Ivoire et de la France de porter une réflexion globale sur la citoyenneté actuelle et en devenir.

la Photo de famille

L’ouverture de la bibliothèque devrait se faire sous le parrainage du ministre de l’Environnement et du Développement durable. En France, ce partenariat sera concrétisé par un “arbre à palabres”. Image forte de cette culture africaine qu’ils vont ramener.  Un arbre qui sera planté dans la cour de la cité scolaire, en espérant que ce soit un sujet de discussion et de questionnement pour les futurs élèves.

Le groupe de travail est constitué de sept élèves de terminale gestion administration, de cinq  (5) élèves du lycée d’enseignement général et de deux élèves (2) de troisième du collège. Ils sont encadrés par Salima Vicard, professeure d’économie gestion, Laurent Jimenez, professeur de SVT, et David Dangler, professeur de mathématiques.

Le groupe sera accompagné d’un médecin qui a participé à des missions humanitaires et qui est intéressé par le côté éducation à la santé.

Ils seront hébergés chez l’habitant. Le financement est assuré par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le lycée et les familles.

Il faut noter que ce partenariat est né de  la participation de l’ONG PAGE VERTE à la COP 23 en 2017 et à la COP 24 en 2018 et à la suite du film sur la citoyenneté réalisé l’année dernière, la cité scolaire de l’Édit à Roussillon qui lance un nouveau projet , intitulé  “Solidaire et francophone”.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents