Togo : L’IFAD va créer des chefs d’entreprise en aquaculture au bout de 3ans

L’Institut de Formation en Alternance pour le Développement (IFAD d’Elavagnon, préfecture de l’Est-Mono, à 235 km de Lomé), a été inauguré mardi 18 juin par le chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé.

Il permettra au bout de 3 ans de formation, aux élèves, nantis d’un baccalauréat professionnel, de créer leur propre entreprise.Apprend-on.

La formation en question conçue sur l’approche par compétence-motivation, se concentrera sur deux variétés de poissons : le tilapia et le clarias.

Spécialisé dans l’aquaculture, cet institut composé d’un bloc pédagogique de 16 classes et un bloc administratif tous équipés en outils informatiques avec une connexion haut débit, un internat de plus 130 lits, un restaurant de plus 250 places, un complexe sportif a pour objectif de former des ressources humaines en ligne avec la nouvelle politique agricole du pays et l’Axe 2 du Plan National de Développement qui accorde une attention particulière au développement du secteur agricole.

LIRE AUSSI: Togo/ANADEB : les marchandises des commerçantes d’Elavagnon protégées des intempéries

De fait, les élèves du Togo pêcheront  les poissons et iront s’exercer sur les diverses manières de les  transformer.

Selon Togofirst, l’IFAD d’Elavagnon s’insère dans un programme présidentiel qui s’articule autour de la création de 10 IFAD sur le territoire. Méli-mélo, en dehors de l’agriculture, sont concernés la logistique, le bâtiment, les transports et le numérique.

Ce programme participe d’un arsenal de mesures pensées au sommet de l’État togolais en guise de rempart à la lancinante problématique de chômage et de sous-emploi des jeunes, en assurant une meilleure adéquation formation-emploi.

Pour information, pour pouvoir bénéficier des formations de l’IFAD d’Elavagnon, il suffit d’avoir le Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) et être passionné de l’aquaculture.

La rédaction

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents