Accueil Actualité Le Mouvement des Jeunes Unir veut se faire entendre au 27ème dialogue...

Le Mouvement des Jeunes Unir veut se faire entendre au 27ème dialogue inter togolais

618
0
Exif_JPEG_420

Le Mouvement des jeunes UNIR ont tenu pour une énième fois, leurs rencontres d’échanges et de partages dénommées les rencontres unies vendredi à Lomé dans l’enceinte du Centre d’Exposition des Foires Togo 2000(CETEF TOGO 2000)
L’objectif de cette rencontre est de faire part au 27eme dialogue inter togolais, des sujets importants pour la vie du Togo.

Une aubaine par ricochet pour faire montre de la bonne volonté du gouvernement, que le président de la République, Président du Parti UNIR a décidé de respecter les procédures judiciaires, d’accorder la grâce présidentielle à des personnes reconnues coupables des méfaits constitutifs de délits lors des violentes manifestations de l’opposition.
« Nous précisons à cet effet, que la grâce présidentielle ne peut être accordée qu’ à des personnes ayant été déjà jugées et reconnues coupables. Les personnes dont les procédures judiciaires sont en cours, ne peuvent en bénéficier» a indiqué le porte-parole du Mouvement des jeunes UNIR, Kpabou Assana, la trésorière Adjointe du Bureau du Mouvement des jeunes UNIR.

Et de poursuivre « Nous avons exprimé ici le souhait de voir les préoccupations de la jeunesse être intégrées lors des discussions, et nous avons été écouté. A cet effet, notre parti a intégré au sein de sa délégation pour le dialogue politique, le délégué national du Mouvement des Jeunes UNIR, kanka Malick Natchaba » a-t-elle ajouté.
Les jeunes du part Unir ont rappelé l’intérêt du chef de l’état Togolais au vison de la jeunesse d’où la composition de la délégation d’UNIR.

« Nous vous exhortons à rester mobilisés durant cette période du dialogue politique cruciale pour notre pays et vous demandons de rester mobilisés pour les échéances électorales à venir » a-t-elle laissé entendre.
A travers cette rencontre, les jeunes d’UNIR ont été mobilisé pour rester derrière le chef de l’état togolais durant ce dialogue dans le cadre du mariage du territoire et par rapport aux échéances électorales à venir.
Hector Nammangue


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here