Togo : deux licences professionnelles de « Géologie Minière » et « Chimie Analytique Mines et Environnement » lancées ce mardi à la Faculté des Sciences de l’UL

Le Ministre des Mines et des Énergies M. Marc Dederiwe ABLY-BIDAMON et son collègue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Professeur Koffi AKPAGANA ont procédé ce mardi à la Faculté des Sciences (FDS) de l’Université de Lomé au lancement de la licence professionnelle en « Géologie Minière » et en « Chimie Analytique Mines et Environnement», deux nouvelles licences appuyées financièrement par la Banque Mondiale.

Ont pris part à cette cérémonie de lancement, le 1er Vice-Président de l’UL et le Représentant du Groupe de la Banque mondiale au Togo.

De fait, les deux ministres ont, par la même occasion, remis à la Faculté des Sciences, les clés des bâtiments des salles de cours, des laboratoires réhabilités, du Centre d’informations minières(CIM) et des deux (2) véhicules dont un bus de 30 places et un (1) pick up double cabine.

vue partielle des deux ministres

« Ces filières formeront les professionnels clés du secteur minier pour notre administration, nos structures minières du secteur public et privé. » a  lancé le ministre en charge des Mines et des Énergies M. Marc Dederiwe ABLY-B1DAMON lors de son discours d’ouverture.

LIRE AUSSI: Aké O’Lokan lance un projet de navire artistique au coeur d’une forêt au nord de tsévié

Avant de poursuivre « Pour améliorer la logistique des formateurs et des apprenants, des locaux de cours et de travaux pratiques ont été réhabilités et les véhicules achetés. Le coût total de ces réalisations s’élève à près de sept cent millions (700 000 000) de F CFA et nous comptons sur le  professionnalisme de cette jeunesse pour une gestion efficace et efficiente de ces ouvrages et biens. »

Et de signifier « Le secteur minier est un vecteur important du développement économique du Togo II est l’un des composants importants, dotés d’un fort potentiel de croissance, pourvoyeur d’emplois et de richesses. À ce titre, il constitue un domaine prioritaire d’appui politique du Gouvernement qui voudrait en faire la clé de voûte pour le développement économique et social du pays. Pour parvenir à réaliser son potentiel minier considérable, le Togo devra adopter des pratiques de bonne gouvernance liées à la transparence. »

vue partielle des participants

Pour la Banque Mondiale, l’appui à la Faculté des sciences de l’Université de Lomé dans le cadre de ce projet est crucial, en ce sens qu’il contribue à la formation d’une nouvelle génération de spécialistes du secteur des mines au Togo.


Ouverte depuis le 14 janvier 2019, la licence professionnelle en « Géologie Minière » et en « Chimie Analytique Mines et Environnement » est un appui apporté par le PDGM à l’enseignement supérieur.

Elle formera en trois ans, les techniciens géologues qui seront les viviers pour propulser le secteur minier togolais. C’est une opportunité pour les industries minières du secteur public comme privé, non seulement d’avoir à disposition du personnel immédiatement employable, mais aussi, de disposer sur place, des laboratoires pour l’analyse des échantillons des minerais.

Hector Nammangue

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents