« 80% des cas d’AVC sont causés par l’Hypertension Artérielle (HTA) » Jean Marie Damorou , Chef service de cardiologie du CHU CAMPUS

Au cours d’une séance de sensibilisation organisée par l’Association Action pour la Promotion et l’Epanouissement de la Femme sur les causes et les mesures préventives des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC), le professeur Jean Marie Damorou, le Chef du service de cardiologie du Centre Hospitalier Universitaire du Campus a indiqué que les AVC sont caractérisés par une paralysie subite des membres, une défaillance du langage et un coma.

Il a précisé que 80% des cas d’AVC sont provoqués par une hypertension artérielle.
A cela s’ajoutent, a-t-il poursuivi, une malformation soit au niveau du cœur ou du cerveau.
Pour le docteur il faut prévenir les AVC en privant l’hypertension artérielle et pour arriver à ce résultat il faut éviter la vie de sédentarité en s’adonnant à des activités physiques « Au cas où votre organisme et votre état de santé ne vous permet pas de pratiquer le sport il faut marcher au moins 30 minutes » at-il confié.
Par ailleurs, il a également fait cas de la consommation massive de légumes de fruits mais par contre à éviter la consommation des repas trop gras, trop sucrées et trop salées.
Le médecin a aussi prodigué comme conseil aux femmes d’éviter la drogue, l’alcool et le Tabac.
Mais il a reconnu que toutes ces mesures ne peuvent pas forcément empêcher la subvention de cette maladie.
« L’hypertension artérielle survient avec l’avancée de l’âge, à la faveur de l’hérédité et du genre, l’arrivée de ces accidents n’est pas une fatalité, l’essentiel est de se confier à un médecin spécialiste et surtout de se confier à un médecin spécialiste et surtout de se conformer à ses prescriptions quand bien même le traitement est onéreux » a-t-il précisé.
En outre, selon certaines recherches effectuées, une consommation élevée et forte d’alcool de 2 à 4 verres au moins par jour, est associée à une augmentation du risque d’AVC, en particulier dans sa forme hémorragique.

Les fumeurs ont deux fois plus de risque d’AVC que les non-fumeurs, le tabagisme étant associé à plus d’ 1 AVC sur 4. Un fumeur, quel que soit le nombre de cigarettes fumées, doit tout mettre en œuvre pour arrêter de fumer.

En France plus de 150000 AVC surviennent chaque année, soit environ 1 AVC toutes les 4 minutes. L’AVC représente une urgence car il faut agir dans les 3 heures. En effet, 7 heures après le début de l’AVC, les répercussions sont le plus souvent irréversibles. D’autre part, 1 personne sur 5 décède dans le mois qui suit l’AVC. L’AIT, ou accident ischémique transitoire, est provoqué par une interruption temporaire de la circulation cérébrale. Les manifestations provoquées disparaissent spontanément en quelques minutes ou quelques heures.

Hector Nammangue

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents