Université de Lomé : Le CERME lance un Master en matériaux avancés pour l’électricité

L’Université de Lomé, avec le centre d’excellence régional pour la maîtrise de l’électricité (CERME), entend insuffler une nouvelle dynamique à la recherche et à la formation à travers des structures qui doivent accroître la quantité et la qualité du capital humain indispensable au sous-secteur de l’Électricité.

Les objectifs essentiels du CERME sont de relever le défi de compétences techniques et de la recherche scientifique appliquée dans le secteur de l’électricité. Pour ce faire, elle a lancé  un  master  en  matériaux  avancés  pour  l’électricité.

 Initié  par l’Université de Lomé dès cette rentrée académique 2021-2022 , le  master lancé  résulte d’un travail de recherche  de  deux  années  en moyenne et qui mène à la soutenance.

 A cet effet, ce programme de master en matériaux avancés pour l’électricité du Centre d’excellence régional pour la maîtrise de l’électricité (CERME) a pour objectif de : conférer aux étudiants des compétences dans le domaine des matériaux en mettant l’accent sur l’élaboration, la caractérisation et l’utilisation dans le domaine des énergies renouvelables ; élaborer, et d’utiliser des matériaux entrant dans la conception, le fonctionnement ou le contrôle des systèmes énergétiques.

Le Togo et l’Allemagne s’accordent pour l’électrification rurale de 10 000 habitants

Au  terme  de  la  formation  au CERME, les étudiants devraient être capable de : élaborer et caractériser les matériaux intervenant dans la production d’électricité par les sources renouvelables ; définir les propriétés des matériaux devant être utilisés dans la production  et  le  stockage  d’électricité renouvelable ; concevoir et contrôler les installations d’électricité renouvelables (solaire, éolien, biomasse, etc.) depuis l’échelle des matériaux jusqu’à celle des systèmes ; élaborer et simuler des modèles théoriques et expérimentaux des matériaux pour la production d’électricité  renouvelable  ;  diagnostiquer les problèmes sur une installation électrique et proposer des solutions ; évaluer le fonctionnement et la performance d’une installation électrique.

Le master recherche en matériaux avancés pour l’électricité est destiné, spécifiquement, aux étudiants et professionnels togolais ainsi qu’aux étrangers de la sous-région, titulaires du diplôme de licence  LMD  ou  d’une  maîtrise scientifique  en  Physique,  Physique-Chimie, Sciences pour l’Ingénieur (spécialité : Génie Electrique, Electromécanique ou Electrotechnique…) ou tout autre diplôme équivalent.

La formation du master en matériaux avancés pour l’électricité du CERME donne la possibilité à l’apprenant au terme de son apprentissage, en plus de travailler comme chercheur dans un laboratoire de recherche, de s’installer à  son  propre  compte  dans  le dimensionnement et l’installation des systèmes de production d’électricité photovoltaïque, hydroélectrique, éolienne et de la biomasse. Il peut aussi travailler comme spécialiste en matériaux pour l’électricité dans les structures de production d’électricité décentralisée dans les secteurs public comme privé.

Le programme de formation au CERME est un programme dual. Pour ce faire, tous les candidats doivent avoir un niveau intermédiaire en anglais pour les candidats francophones, et un niveau intermédiaire en français pour les anglophones.

50 000 lampadaires de Sunna Design pour équiper des villages togolais

N B :  Pour les candidats des pays anglophones, des cours de français seront offerts pendant  qu’ils  sont  en  formation  au CERME.  Il  en  est  de  même  des étudiants des pays francophones  désireux  d’améliorer  leur  niveau d’anglais de suivre des cours similaires grâce à un cadre de collaboration établi avec des structures agrées de la place.

 Date de dépôt des dossiers : du 13 au 24 décembre 2021

Pour plus d’informations les détails ici

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents