Togo : une centaine d’élèves dotés de kits scolaires par Future Foundation

Une centaine d’enfants des quartiers d’Adidogomé et d’Amadahomé ainsi que du canton de Pagala dans la région centrale ont bénéficié des kits scolaires pour le compte de cette nouvelle rentrée scolaire , don de Future Foundation basée au Togo, une ONG qui  s’inscrit dans la politique de lutter pour l’objectif de l’éducation pour tous.

Pour cette nouvelle rentrée 2018-2019, fidèle à ses convictions d’encourager les scolarisations des plus jeunes, Future Foundation s’est encore mobilisé aux côtés des enfants des quartiers d’Amadahomé et Adidogomé ainsi que ceux de Pagala, un canton situé dans la préfecture de Blitta (région centrale, à 330km de Lomé).

un élève de l’école Colombe Blanche recevant des mains de la coordinatrice de l’ONG un kit scolaire

L’ONG a fourni à ses enfants, des kits scolaires composés de cahiers, de stylos, de crayons, de gommes, de couvertures, de livres, de craies, de sacs, et même des tissus d’uniformes scolaires.

 Cette action s’inscrit dans le cadre du projet dénommé « Tous les enfants à l’école ». Celui-ci vise à donner une chance égale à tous les enfants de jouir pleinement de leur droit à l’éducation sans distinction de rang social.

« Le projet est à sa onzième édition cette année et notre bilan est positif. Plus d’une centaine d’enfants ont pris ou repris le chemin de l’école grâce à ce projet », s’est confiée  Kévine Nassame, la coordinatrice de l’ONG.

Selon elle, il s’agit surtout d’un devoir de tout faire pour assurer la rentrée scolaire aux enfants.

une représentante de l’ONG à l’oeuvre à l’école Mathias Amédomé

En effet, a expliqué Nassame, ce projet s’aligne sur l’un des Objectifs du développement durable (ODD), lequel exige une « éducation pour tous » et qui insiste sur la responsabilité des Etats et des organisations comme Future Foundation pour travailler en ce sens. Un travail qui nécessite forcément des soutiens des personnes de bonnes volontés qui ont compris la cause.

« Nous n’avons pas reçu suffisamment de soutiens. Mais nous avons fait ce qu’on a pu. C’est pour moi l’occasion de remercier les divers donateurs, ces personnes de bonnes volontés. Je lance également l’appel à tous ceux qui se sentent dans cette vision, de nous aider à appuyer nos enfants, socle de la société de demain », a interpellé la coordinatrice de l’ONG.

Réorientation stratégique

A noter que pour cette année, Future Foundation a choisi de réorienter cette action de distribution de kits scolaires en se tournant vers les enfants des écoles privées. Kévine Nassame s’en est expliquée. « Cette année  nous avons inauguré une nouvelle stratégie dans la distribution des kits. Elle consiste à identifier les nécessiteux dans les écoles partenaires avec l’appui des directeurs et enseignants et aller vers eux dans leurs écoles. Ceci nous a permis de démentir ces propos qui disent qu’il n’y a pas de nécessiteux dans les écoles privées », a-t-elle déclaré.

« C’est le manque de place dans les écoles publiques qui conduit certains enfants  là. Mais à la fin, les parents sont dans l’incapacité de payer les frais. C’est une réalité que ce projet nous a permis de voir. Nos actions à l’endroit des écoles prennent ainsi une autre tournure que je vous laisse imaginer », a ajouté la responsable technique de l’ONG.
Nombreux sont les enfants qui sont contraints d’abandonner les classes chaque année en raison du manque des fournitures scolaires.

Future Foundation fait partie de ces organisations qui luttent de manières pressantes depuis plusieurs années pour remédier à ces situations regrettables.

La Rédaction.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents