Accueil Actualité Togo/JMO 2021: 8 millions de tonnes de plastiques rejetés chaque année...

Togo/JMO 2021: 8 millions de tonnes de plastiques rejetés chaque année dans les océans

73
0

Incroyable mais vrai ! En effet ceci se passe toutes les 60 secondes : un camion de plastique pénètre dans l’océan et y déverse   des  déchets plastiques. Un stress assez important que cet écosystème marin subit. La situation n’est pas le résultat d’un seul problème, mais d’un ensemble de problèmes préoccupants.

Ces problèmes en l’occurrence ceux des déchets  ont été passés au pagne fin  par le ministre en charge de l’économie maritime Edem Tengue  lors de la célébration de la journée mondiale des océans le 8 juin 2021.

« Nous prenons l’océan pour un dépotoir. L’océan reçoit beaucoup plus qu’il ne peut supporter (Gaz à effet de serre , le fumier et les engrais , le plastique , la pollution pétrolière et bien plus encore). », a-t-il déploré.

Devenus une véritable plaie pour l’environnement, les déchets, qu’ils soient solides ou liquides, ces ordures participent partout à la destruction des écosystèmes marins et mettent des vies en danger.

 L’urgence aujourd’hui est à la gestion durable et intégrée des déchets pour dépolluer nos océans. Quant à la  meilleure manière de gérer ces déchets et de mettre fin à leur effets néfastes sur la côte , l’État à travers le ministère de l’Économie maritime de la pêche et de la protection côtière (MEMPPC) a adopté en conseil des ministres et par l’assemblée nationale , un projet de loi portant sur l’aménagement , la protection et la mise en valeur du littoral togolais.

De fait, le  littoral togolais dispose d’une bande attractive favorable à l’occupation humaine et au développement des activités industrielles. Malheureusement  il est  confronté à une série de problèmes, ce qui handicape la mise en place de sa gestion intégrée et durable.

Edem Tengue : « Trouver le juste équilibre entre les activités humaines et la préservation de l’océan »

Pour notre survie, les océans procurent 50% de l’oxygène que nous respirons, stock 93% du carbone sur la planète , abritent 250 000 espèces connues, nourrissent près de 3,5 milliards de personnes et nous avons la chance que 9 produits sur 10 transitent par la mer.

« Cette journée du 08 juin, nous interpelle nous tous collectivités, usagers, sociétés , services techniques, associations, ONG, CDQ, femmes , jeunes , a agir en synergie et renforcer notre partenariat en faveur de la gestion durable de notre océan et mer au niveau national. », a rappelé le  ministre en charge de l’économie maritime Edem Tengue.

Avant de préciser « Ainsi nous pourrons redonner vie à nos océans , lutter contre toutes les formes de dégradation qui pèsent sur notre océan et œuvrer pour contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs inscrits dans la feuille gouvernementale 2025 et faire de notre hub logistique conformément en faveur de l’essor de l’économie togolaise. »

Pour information, les plastiques dans les océans tuent ou nuisent à plus de 300.000 animaux marins chaque année. Certaines créatures s’enchevêtrent dans les débris, tandis que d’autres, comme les oiseaux de mer, les tortues, les poissons, les huîtres et les moules les ingèrent, ce qui obstrue leurs systèmes digestifs et cause leur mort. Les poissons et les oiseaux confondent le plastique avec de la nourriture.

Kofi M.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here