Togo : Les maraîchers des régions des Savanes et de la Kara formés sur les bonnes pratiques agro écologiques

Les maraichers des régions des Savanes et de la Kara ont été formés, du 03 au 06 février  derniers à Kara, sur les bonnes pratiques Agro Écologiques et sur la gestion des Activités Génératrices de Revenus (AGR). Nous rapporte nos confrères de l’Agence Togolaise de Presse.

Selon la même source, l’initiative de  de la Fédération Nationale des Organisations Maraichères du Togo (FE.N.O.MA.T) avec l’appui de la FNAFPP, va contribuer à renforcer les capacités des maraichers en  bonnes pratiques agro écologiques.

 La finalité est de permettre aux participants de maitriser les techniques et pratiques agro écologiques pour la création des produits biologiques.

Les travaux ont porté sur la gestion des AGR, les fondamentaux de l’agro-écologie, la fabrication de l’engrais biologique et la préparation des bio fertilisants/pesticides. Les participants ont appris aussi la préparation des stimulants de la croissance des plantes et mené ses séances pratiques sur les différents modules.

LIRE AUSSI: Togo : les maraichers de kantini dotés de pompes solaires par le PPAAO

A l’ouverture de l’atelier, le préfet de la Kozah, M. Tchabi Issifou a indiqué que le Togo est frappé par le phénomène de changement climatique marqué par l’augmentation des températures, les pluies irrégulières et absentes, les épisodes climatiques violents. Pour lui, l’agriculture écologique, biologique ou biodynamique constitue une réponse efficace, efficiente et durable pour révolutionner les systèmes de production agroalimentaires.

 Il a remercié les différents partenaires pour leur volonté et disponibilité à accompagner le Togo pour le développement du secteur maraicher.

Le président du Conseil d’Administration de FE.N.O.MA.T, Gnassingbé Sandou Assimarou a souligné que la productivité des terres agricoles laisse les producteurs dans une situation d’insécurité et de précarité alimentaire, nutritionnelle et économique. Il a relevé que la fédération a formé déjà les membres sur quelques bonnes pratiques notamment la fabrication et l’utilisation du compost, la jachère agroforesterie.

 Il a invité les participants à mettre en pratiques les enseignements reçus pour contribuer au développement du Togo puis remercié le FNAFPP qui ne cesse jamais d’apporter son appui à la société civile de diverses manières et au gouvernement qui ne ménage aucun effort pour l’épanouissement du monde paysan à travers divers projets et programmes.

Les participants ont unanimement salué la tenue de la formation qui, disent-ils, va leur permettre d’œuvrer  à leur autopromotion social et économique.

Avec l’ATOP

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents