Accueil Actualité Togo : le financement immédiat et l’assistance technique, deux canaux sûrs de...

Togo : le financement immédiat et l’assistance technique, deux canaux sûrs de la BAD

57
0
Vue partielle du Représentant Pays par intérim de la BAD, M. Georges Bonoussou

Dans son intervention  à la cérémonie de remise des équipements de laboratoire dans le cadre du partenariat entre le PAIEJ-SP et l’ITRA, mardi à Lomé, le Représentant Pays par intérim de la BAD, M. Georges Bohoussou  a indiqué que le financement immédiat et l’assistance technique sont des canaux sûrs par lesquels les jeunes entrepreneurs agricoles africains en général et en particulier du Togo sont accompagnés par la Banque Africaine pour le Développement.

LIRE AUSSI: La BAD très engagée dans les PME en Afrique de l’Ouest

Selon M. Georges, le travail de la haute institution financière est d’appuyer le gouvernement togolais au travers de la contribution de création des conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers l’auto-emploi et l’insertion des jeunes dans l’économie formelle au Togo.

« Nous appuyons le gouvernement dans la création de l’emploi et de la jeunesse, mais nous voulons aussi renforcer les capacités des instruments qui sont sous le gouvernement pour favoriser une optimisation de leurs capacités d’où le PAIEJ-SP. C’est en ce sens que nous soutenons le gouvernement au travers des actions que nous menons. À travers chaque action, nous faisons après des  suivis, afin d’évaluer les résultats. S’ils sont totalement atteints alors nous passons à une seconde phase du projet. », a-t-il affirmé.

LIRE AUSSI: Togo : À l’ITRA , les frais d’analyses réglementaires aux bénéficiaires du PAEIJ-SP réduits de 50%

Avant d’ajouter « Notre objectif est de réduire la pauvreté et de permettre que l’agriculture soi transformatrice. Nous appuyons les jeunes entrepreneurs agricoles togolais au travers de différents canaux, à savoir le financement immédiat et l’assistance technique. »

Le portefeuille actif de la Banque au Togo s’élève à près de 427 millions de dollars. Il couvre la quasi-totalité des secteurs-clés du développement économique du pays, à savoir les infrastructures, le développement rural et durable, l’insertion professionnelle des jeunes, le secteur privé, la gouvernance économique, l’inclusion financière et sociale.

Depuis 2016, elle a soutenu, à hauteur d’1,7 million de dollars américains, le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) du Togo, qui a permis de créer 35 000 emplois dans des PME opérant dans l’agriculture.

Edem Kolani

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here