Accueil Actualité Togo/Alerte sanitaire : La vente de 6 médicaments interdite

Togo/Alerte sanitaire : La vente de 6 médicaments interdite

1182
0

L’information vient du Docteur Nyansa Atany, Directeur de la pharmacie, du médicament et des laboratoires,  apprend-on de nos  confrères de l’Union.

Le docteur indique clairement qu’en premier lieu  les grossistes-répartiteurs doivent arrêter la distribution des produits concernés et rappeler ceux déjà distribués.

Et qu’en deuxième lieu ,  les pharmaciens d’officine et hospitaliers doivent arrêter la dispensation des produits et retourner les stocks disponibles. C’est le motif qui varie d’un produit à un autre. Pour le DEBRIDAT, granulés pour suspension buvable en flacon, lot 3821 (date de péremption : juin 2021) et lot 3822 (date de péremption : juin 2021), et le DEBRIDAT ENFANT 4,8 mg/ ml, granulés pour suspension buvable en flacon, lot 3848 (date de péremption : septembre 2021), la mesure fait suite à la présence potentielle d’un élément métallique dans quelques flacons.

LIRE AUSSI: Les Togolais de plus en plus friands du Ciprofloxacine, un antibiotique à risques

De même, il a été observé un défaut de scellage du conditionnement primaire de certains produits du lot 315 (date de péremption : août 2021) du produit LARGACTIL 25 mg, comprimé pelliculé, boîte de 50 comprimés, sur le territoire togolais. Ce qui conduit à un risque potentiel pour la santé publique. Pour le produit LE DIABLE CORICIDE 11g/100g, solution pour application cutanée, lot AC8712 (date de péremption : juin 2021), la mesure prise par la Direction de la pharmacie fait suite à la mise en évidence d’une erreur de la date de péremption, conduisant à un risque potentiel pour la santé publique.

Et d’écrire  dans sa quatrième note d’information «Nous venons par la présente vous informer de la décision du laboratoire OMAN ZYNOVA de procéder au rappel des lots 9BF003A, 8BF066A, 8BF067A et 8BF069A du produit CEFIM sirop 100 mg, flacon de 60 ml. Motif de rappel : changement de couleur et/ou de texture de la poudre. Nous vous invitons à arrêter la distribution / dispensation de ces lots dans les meilleurs délais. En cas d’événement indésirable médicamenteux signalé / observé sur ce produit, nous vous prions de bien vouloir le signaler à la Direction de la pharmacie, du médicament et des laboratoires», écrit Docteur Nyansa dans sa quatrième note d’information.

Enfin, un deuxième rappel de médicaments concerne les produits suivants : APFLU poudre effervescente en sachet, boîte de 10, lots VA0028G, PN0019A, VA0039A, PN0039B, VA0069A, VA0029A, VA0028F, VA0058H, VA0018H, VA0028H, VA0038C ; et PARAFIZZ 500 mg comprimé effervescent, boîte de 48, lot ID91266. Ici, on parle d’un défaut de scellage entraînant un gonflement des conditionnements primaires.

Prises le 4 décembre 2019, les notes d’information ajoutent que «cette disposition n’est ni une suspension de l’autorisation de mise sur le marché, ni une abrogation d’autorisation de mise sur le marché».

Elles sont adressées aux centres hospitaliers publics, aux directions régionales de la santé, aux 7 grossistes-répartiteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here