Togo : 10 jeunes outillés sur la valorisation des déchets en Biogaz à Tsévié

Une dizaine (10) de jeunes passionnés de l’environnement, issus de la préfecture de Zio et de la ville de Lomé ont reçu leurs attestations de fin de formation sur la transformation des restes alimentaires du biogaz  ce dimanche à Tsévié.

Organisés par trois structures dans la transformation du biogaz dont Bio Plus Coco Food, cette formation, qui a débuté ce vendredi, s’inscrit dans le cadre d’une revalorisation des dépotoirs sauvages de la localité de Tsévié.

Mawussi Adja, le formateur, DG de Bio Plus Coco Food.

« Notre formation cible une population qui produit beaucoup de déchets. Nous avons constaté que beaucoup de dépotoirs émergent ici à Tsévié par faute d’évacuation et de  gestion. Ils sont entassés  malheureusement et émettent des gaz à effet de serre. Sachant que le biogaz est issu de la transformation des déchets biodégradables comme les restes alimentaires, nous avons cru bon  touché une cible qui se préoccupe de cet enjeu environnemental afin qu’ils puissent donner une seconde vie aux dépotoirs sauvages tout tant produisant du gaz naturel à la maison et  à moindre coût. », a expliqué Mawussi Adja, le formateur, DG de Bio Plus Coco Food.

Désiré Semekona, ancien retraité résidant à Tsévié n’a pas voulu rester en marge de cette formation. Très satisfait, il confie à Vert-Togo qu’il a bien fait de s’inscrire également à cette formation qui selon lui permettra de diversifier les types de valorisation des déchets organiques. Il a relevé les caractéristiques de cette technique qui sont, entre autres, l’accroissement de la production agricole, le gaz qui est en plus d’être économique est naturelle, l’esthétique de l’ouvrage et la protection de l’environnement.

Pour Parfait Edo Sika, Président de l’Association Eco Humanité cette initiative s’inscrit bien dans leurs objectifs et ceux du développement durable. Il compte partager ce qu’il a appris avec ses membres à Lomé.

Il faut noter que l’usage du biogaz dans les pays en développement constitue un tournant décisif dans la recherche de solutions durables aux questions de sécurité alimentaire, d’accès à l’énergie, d’adaptation aux changements climatiques et de lutte contre la pauvreté.

Edem K.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents