Accueil Actualité SCANTOGO et GIZ : Des artisans charpentiers outillés sur la construction d’une...

SCANTOGO et GIZ : Des artisans charpentiers outillés sur la construction d’une habitation écologique à base des matériaux locaux

282
0

Quelques artisans charpentiers du canton de Tokpli (préfecture de Tabligbo), ont bénéficié, du 22 au 27 mars 2021 d’une formation sur de nouvelles méthodes de construction. Initiative de la FONDATION HeidelbergCement-Togo en partenariat avec la GIZ via le programme develoPPP, cette formation a permis de renforcer les capacités des maîtres artisans en menuiserie bois à la réalisation de la toiture complète multi-pente.

Vue partielle des artisans charpentiers

En d’autres termes les charpentiers ont été outillés sur diverses constructions à bois notamment la toiture et les composantes principales ; les fonctions de la charpente ; les formes de toit ; la diversité du mouvement des toits ; les marquages des bois ; les assemblages en bois de bout et modernes ; les toits à chevrons et à pannes ; la couverture du toit ; les matériaux de couvertures ; la charpente des lucarnes de croupes et de noues ; les pentes des toits ; les caractéristiques physiques et mécaniques du bois ; les insectes et les champions.

Ce programme qui soutient la coopération entre le secteur économique privé et la politique de développement encourage vivement les femmes impliquées dans les métiers de l’artisanat.

CIMTOGO : Quand des fresques racontent la sauvegarde de la nature

C’est le cas de Mlle Messeko Kossiwa menuisier charpentier, unique femme dans le lot des participants qui a pris sur elle de mettre à jour ses connaissances dans ce métier qu’elle confie à Vert-Togo avoir appris auprès de son père.

Mlle Messeko Kossiwa menuisier charpentier

« C’est très tôt aux côtés de mon père que j’ai appris la menuiserie. Puisqu’il était menuisier de son vivant. Ceci m’a permis de me prendre en main et donc j’arrive à concevoir des lits, et même des armoires. Donc dès que j’ai eu écho de ce projet lancé dans notre localité, je n’ai pas hésité une seule seconde à m’inscrire. Aujourd’hui, je ne regrette pas vu que j’apprends beaucoup et mon objectif est d’être assez compétitive sur le terrain et pouvoir être la femme menuisier la plus sollicitée  dans la localité », a t-elle confié.

Conduite par un expert chevronné en la matière et encadrée par l’équipe de la GIZ et de SCANTOGO, la formation a permis aux artisans charpentiers de Tokpli, d’acquérir le savoir-faire dans la construction d’une habitation écologique à moindre coût en se focalisant sur l’utilisation des matériaux locaux disponibles en gérant et en protégeant l’environnement, de sorte à améliorer significativement leurs méthodes de construction de bâtiments.

En effet, la vision de M. Éric GOULIGNAC, Directeur Général du Groupe Cimentier HEIDELBERGCEMENT-TOGO, à travers ce projet de formation aux métiers Bâtiment est de contribuer au développement des compétences des ouvriers et des artisans Togolais, mais également de développer un tissu d’artisans professionnels dans le Canton de Tokpli.

Initié depuis novembre 2019, à l’endroit des artisans locaux du Togo, pour un coût total de 134 millions FCFA, le projet permettra pendant trois (3) ans, de renforcer, avec l’appui technique et financier de la GIZ, le patrimoine bâti togolais, qui représente un levier conséquent avec un potentiel d’économies considérable.

Pour information, le secteur économique privé et la politique de développement ont un intérêt commun à promouvoir les conditions politiques, juridiques, sociales, écologiques et économiques favorables au développement dans les pays en développement et émergent. C’est pourquoi le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a créé le programme develoPPP. Ce programme soutient la coopération entre le secteur économique privé et la politique de développement. Les partenariats de développement avec le secteur privé (PDP) servent ainsi de cadres à des coopérations entre des entreprises privées et le secteur de l’aide publique au développement.

Hector N.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here