La quantité et la qualité du coton préoccupent les acteurs agricoles Togolais

Le vendredi 10 août dernier à Lomé, s’est achevée la troisième rencontre du projet Coton C4+ Togo.Au bout de cinq jours de travail , les participants avaient pour objectif d’accroître la qualité et la quantité du coton à travers des échanges d’expériences et de bonnes pratiques entre les pays pilotes qui sont le Mali, le Bénin, le Burkina Faso , le Tchad , le Togo et le Brésil.

Les sujets abordés ont été exclusivement portés sur les activités menées au titre de la campagne agricole 2017-2018 et définis de nouvelles perspectives.
En termes de programme de recherche pour la campagne 2018-2019, pour le compte du projet Coton C4+ Togo, la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) envisage l’amélioration de la qualité technologique de la fibre et spécifiquement de l’indice de jaune de variétés togolaises par croisement avec deux variétés du Brésil.

Il est attendu comme résultat que l’indice de jaune s’améliore de 0,3 à 1 point.
A la campagne précédente dans le cadre du même projet, l’essai semis direct sous la couverture végétale avec l’utilisation des plantes de couverture ont montré, sur la station de recherche agronomique de kolokopé dans l’anié, une augmentation du rendement en coton-graine de 07% à 19% avec le semis direct sous résidus de maiis seul et de semis direct sous résidus de mais+ Cotalaria spectabilis.

« Le projet coton+4, dont l’objectif global est de contribuer de façon durable à l’amélioration de la production et de la compétitivité de la culture cotonnière, est ainsi en adéquation avec le plan stratégique de la filière cotonnière du Togo, triée du Plan national de développement  »

Il faut préciser que ce projet a permis à plus de 500 producteurs togolais d’être formé sur les techniques de cultures de semences améliorées. On assiste également à l’introduction au Togo des cultures résilientes testées. Ces initiatives devront, à terme, permettre d’atteindre l’objectif de porter la production cotonnière à 200 000 tonnes à l’horizon 2022.

la rédaction

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents