Togo/DAGL : Vers la création d’un modèle de gestion durable des déchets

Au Togo, la commune du Golfe 1 située dans le District autonome du grand Lomé (DAGL) envisage de créer un modèle de gestion durable des déchets urbains et assimilés pour ses habitants. Pour y parvenir, les autorités ont commencé l’identification et la sensibilisation des producteurs, notamment en matière de tri et d’élimination des déchets.

Un modèle de gestion durable des déchets urbains et assimilés se met en place au Golfe 1, une commune du District autonome du grand Lomé (DAGL) au Togo. Depuis le 13 janvier 2023, quelque 80 agents recenseurs sont à pied d’œuvre dans cette municipalité de près de 497 000 habitants pour identifier les producteurs déchets qui jonchent les rues.

Togo: 131 millions de FCFA pour la valorisation des déchets à Lomé

Dans un premier temps, l’opération se concentre sur les ménages. Ainsi, les agents recenseurs passent dans chaque foyer, munis d’un questionnaire auxquels les habitants doivent répondre. Outre l’identification du producteur, les agents identifient le type de déchet produit par chaque ménage et le procédé d’élimination utilisé.

La mise en place d’un système intégré de gestion des déchets

Les autorités du Golfe 1 s’appuient sur le financement de 14 millions de francs CFA (près de 21 343 euros) d’Ivoire Maintenance pour mener à bien cette opération. La société dont le siège se trouve dans le Golfe 1 gère les déchets de la municipalité depuis le début du mois de janvier 2023. Elle est spécialisée dans la maintenance générale, notamment dans l’entretien d’espaces verts, la pré-collecte et la collecte d’ordures ménagères ou industrielles, etc.

Le financement d’Ivoire Maintenance permettra également la mise en place d’un système de gestion durable des déchets urbains et assimilés, de la collecte au traitement en passant par le tri et le stockage de ces ordures. Pour la réussite de cette démarche, chaque ménage du Golfe 1 sera doté d’équipements adaptés pour effectuer un travail de tri et de stockage en amont.

MIAWODO collecte 13 tonnes de déchets plastiques avec le soutien du Groupe HeidelbergCement Togo

Dans le même temps, la sensibilisation des habitants du Golfe 1 à une gestion durable des déchets permettra de réduire la pollution dans la capitale togolaise Lomé, qui produit pour les seules ordures ménagères  plus de 350 000 tonnes par an selon l’Agence française de développement (AFD), soit près de 30 000 tonnes par mois dont près de la moitié est déversée dans la nature selon les autorités. L’opération lancée par l’adjoint au maire de la municipalité du Golfe 1, Espoir Koudjodji devrait s’achever à la fin de ce mois de janvier 2023.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents