PND /2018-2022 : Trois scénarii décortiqués

Le PND, le Plan National de Développement qui sera mise en œuvre par le Gouvernement Togolais dès fin juin 2018 devra coûter après validation nationale et approbation formelle en conseil des ministres 6456,7 milliards de FCFA pour les prochaines années c’est-à-dire de 2018 à 2022 ceci sur base du cadrage économique.
Il sera à hauteur de 4043,5milliards de FCFA sur ressources propres soit un cout global de 62,6%.

Pour atteindre ses résultats escomptés, les concepteurs du Plan ont conçu un schéma de croissance du dit plan selon trois scenarii à savoir le scenarii de référence , avec un niveau de croissance annuel moyen de 5,2% sur la période 2018-2022,le scénario pessimiste qui se fonde sur les hypothèses de survenue d’évènements perturbateurs dans l’activité économique et afficherait un taux de croissance moyen de 4,6% sur la période et le scénario optimiste de 7,3% en moyenne .

Ce dernier scénario traduit la volonté de réaliser les ODD et d’évoluer avec rapidité vers l’émergence du Togo. Avec elle, l’activité économique devrait être plus dynamique que dans le scénario de référence.

La croissance du PIB réel serait plus forte et se situerait à 7,3% par an en moyenne, soit 2,1% points de pourcentage de plus par an par rapport au scénario de référence.

La dite croissance serait portée par tous les secteurs avec des taux de croissance moyens de 9,6%, 7,2% et 8,0 % respectivement pour les secteurs primaire, secondaire et tertiaire.
Le taux d’investissement s’élèverait à 27% en moyenne sur la période, en hausse de 2,6 points sur le scénario de référence.
Selon un document provisoire rendu public ces résultats peuvent s’opérer que ci on assiste à une mise en œuvre vigoureuse d’une masse critique de réformes, l’expansion des infrastructures de base , un rôle plus important du secteur privé dans la création de la richesse et de l’emploi et un rôle plus renforcé de l’Etat en tant que régulateur.

Kofi Meser

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents