Plus de 300 Jeunes attendus à la CoJeCC ,édition 2018 à Lomé du 07 au 09 novembre prochain

Du 07 au 09 novembre prochain, se tiendra à Lomé, la Conférence des Jeunes sur les Changements climatiques de Lomé (CoJeCC) édition 2018, une rencontre porteuse d’ambitions en matière d’environnement et de renforcement de capacités.

L’Évènement international organisé pour la 1ère fois en 2015, dans la dynamique de la COP21, vise à sensibiliser et à offrir de nouvelles compétences en matière de changements climatiques à des centaines de jeunes africains.

Dans la continuité de 2017, la CoJeCC 2018 accompagnera également le développement de projets innovants et climato-compatibles et permettra à la jeunesse de transmettre un message aux dirigeants politiques.

À en croire les 04 organisations non-gouvernementales (ONG) togolaises, initiateurs de la Conférence notamment : Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE), Jeunes Verts Togo (JVT) , Parlement National des Jeunes pour l’Eau (PNJE) et Visions Solidaires (VS)Il s’agira d’une rencontre unique de concertation, de partage d’expériences et de réseautage entre jeunes, experts internationaux et représentants de la société civile. Des formations, conférences et panels leur permettront de réfléchir à l’application de l’Accord de Paris dans les pays représentés par la jeunesse réunie à Lomé.

Pour cette édition soutenue par des partenaires comme l’Ambassade de France, l’Union européenne, et l’OIF, il sera également question de renforcer l’implication des jeunes de l’Afrique sans distinction de langue, afin de les amener à s’engager dans la lutte contre les changements climatiques pour atteindre des objectifs de la CoP21.

Par ailleurs, ils seront plus de 300 jeunes à être sensibilisé sur les enjeux climatiques à savoir par une conférence plénière et 10 ateliers animés par les experts et négociateurs ; trois conférences-débats organisées et animées par les jeunes ; une simulation de la Convention Cadre des Nations unies sur les Changements climatiques ; et enfin trois soirées culturelles.

« Accompagner le développement de projets innovants climato-compatibles : à travers un appel à projets et une foire d’exposition ; transmettre à nos dirigeants un message de la jeunesse : à travers la rédaction d’une « déclaration » destinée aux acteurs politiques de l’Afrique pour le respect de l’accord de Paris (CoP 21) et dans la perspective de la CoP 24 ; souligner l’enjeu global de la mobilisation, en impliquant plus de 300 jeunes d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale : 150 de l’Afrique de l’Ouest et centrale et 150 jeunes du Togo ; être exemplaire à travers la mise en œuvre d’une stratégie de calcul de gaz à effet de serre (GES) et de limitation de l’impact environnemental de la CoJeCC du Togo via des actions de reboisement. »  Ont-ils indiqué.

Pour information, 10 solutions concrètes (projets innovants) seront enregistrées et appuyées après la CoJeCC 2018, via la foire aux projets ; des dispositions pratiques ont été prises pour limiter les impacts environnementaux de 50% de la CoJeCC 2018 ;;
Une déclaration sera rédigée par les jeunes à l’issue de la CoJeCC 2018, pour susciter la volonté politique des présidents des pays de l’Afrique à respecter et à mettre en œuvre l’Accord de Paris (CoP 21).

la rédaction

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents