La désertification menace 34 % des terres arables du Sénégal

Le Sénégal fait partie des pays africains les plus affectés par l’avancée du désert. Jusqu’à 34 % des terres cultivables sont menacées par ce phénomène, alors que les autorités du pays ont annoncé en 2018, un plan national de reforestation durable, pour préserver les écosystèmes forestiers. Écrit Afrik21.

Au Sénégal, les projets de reboisement annoncés par le gouvernement sont vivement attendus. Le Pays d’Afrique de l’ouest est en effet frappé de plein fouet par la désertification. L’ampleur du phénomène a été présentée le 17 juin 2020, à l’occasion de la 26e édition de la journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sècheresse.

Selon Enda Énergie, une ONG locale qui œuvre dans la lutte contre la désertification, 34 % des terres arables du Sénégal sont affectées par la désertification. Cette situation a entrainé la perte d’environ 30,88 % des écosystèmes forestiers. L’agriculture n’est pas en reste. L’ONG constate également une diminution des rendements des cultures. En 2011, les cultures liées à la saison des pluies, à l’instar du mil et de l’arachide, ont enregistré respectivement des pertes de 26,36 % et de 21,56 %.

Avec Afrik21

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents