Climate Strike : Les JVE interpellent les autorités togolaises à proscrire l’usage des énergies fossiles

Deux (2) grandes  actions s’organisent au Togo du 20 au 27 septembre prochains dans le cadre de climate strike par l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE), fervent défenseur de l’environnement et très impliqué sur les questions des changements climatiques à Lomé et à kara.

La première qui a débuté à Lomé ce samedi 21 septembre  a permis aux Jeunes Volontaires de courir dans les artères de la ville de Lomé  avec des messages inscrits sur des affiches qui indiquaient ‘’Non à l’usage des énergies fossiles et Oui aux Énergies Renouvelables.’’

En d’autres termes, l’action a pour objectif de dénoncer la taxation des produits solaires coûteux pour la plupart des populations rurales.

LIRE AUSSI: Togo : JVE et plusieurs acteurs de l’énergie attachent du prix à l’utilisation des énergies renouvelables

Par cette action, JVE souhaite amener les dirigeants locaux à plaider auprès du gouvernement togolais pour aider les communautés à accéder à une énergie durable et ainsi atteindre les objectifs des CDN du Togo.

Charles Kolou, Président branche Locale Lomé 5 (ONG JVE)

« Les énergies Fossiles contribuent énormément aux phénomènes climatiques surtout avec leur usage au quotidien. Et c’est fort de cela que nous, jeunes togolais au travers de l’ONG JVE,  nous sommes descendus dans les rues de Lomé pour dire non à ces énergies et pour notifier qu’il y a urgence climatique. Par cet acte, nous lançons un message fort aux autorités et aux populations à prendre conscience afin d’intensifier les actions de lutte contre les changements climatiques. », a expliqué Charles Kolou, le Président de la branche locale Lomé 5 de l’ONG JVE.

LIRE AUSSI: Togo : Gado Bemah va payer l’écolage et les fournitures scolaires des élèves écolo

La seconde activité qui rentre  toujours dans le cadre du climate strike se tiendra le vendredi 27 septembre 2019 à kara par une Soirée concert.  Une chanson sur les énergies renouvelables et le climat sera également  enregistrée à cette occasion.

Il faut noter que  c’est 350.org qui finance les actions de ce genre à travers le monde pour inviter les populations (collègues, membres de famille, des clubs, gens de votre quartier) à se mobiliser pour interpeller les autorités à plus d’actions pour lutter contre les changements climatiques.

L’événement a besoin de tout le monde. Climate strike invite les jeunes en particulier et la population en général dans la rue pour dénoncer les actions « anti-climat » des gouvernants à travers plusieurs actions à l’occasion de la grève mondiale pour le climat la plus importante à ce jour.

kofi M.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents