Dr Djibril DIALLO : « Le monde enregistrera une température à 1,5 degré. »

«Ce qui nous attend, en particulier en Afrique est grave. À la fin de ce siècle, le monde va enregistrer une température de moins de 3 degrés et les efforts se font pour réduire la température à 1,5 degré. C’est la raison pour laquelle nous voulons mettre ensemble les leaders d’aujourd’hui et les leaders de demain sur la même thématique pour trouver des solutions durables au changement climatique. »
Ce sont les propos du chevronné des relations internationales et de la diplomatie, le Dr Djibril DIALLO, Directeur et Président du Réseau de la Renaissance Africaine et de la Diaspora (ARDN) dans le cadre de la tenue de l’évènement placé sous le thème ‘’Une Afrique plus verte-REVERDIR LE SAHEL’’.

Une rencontre qui verra la participation des jeunes du Réseau des organisations de jeunesse africaine des Nations Unies (ROJALNU), des représentants de gouvernements, des collectivités locales et d’organisations internationales ainsi que des personnalités du monde universitaire, du secteur privé, de la société civile, des médias et de la culture.

A en croire, le premier responsable de l’Organisation Internationale, l’agenda 2063 de l’Union Africaine et l’Agenda 2030 des Nations Unies (également appelés Objectifs de Développement Durable ou ODD) soulignent la nécessité de s’attaquer au changement climatique et aux besoins des jeunes.

« La République du Niger, n’a cessé de montrer son engagement à lutter contre le changement climatique et à la promotion des jeunes. L’aspiration 1 du premier plan de mise en œuvre décennal de l’Agenda 2063 pour l’Afrique et l’objectif 13 identifie l’environnement et le changement climatique comme des domaines prioritaires et appelle les dirigeants à mettre l’accent sur les besoins et l’inclusion des jeunes. », indique -t-il.

Avant de poursuivre « C’est dans cette perspective que nous organisons ce sommet au Niger pour donner l’occasion aux jeunes africains de s’exprimer et de faire connaître leur préoccupation pour qu’ensemble nous trouvions des solutions pertinentes contre les effets perverses des changements climatiques »

Avec une expérience de plus de 30 ans dans les relations internationales et la diplomatie, le Dr Djibril Diallo a mené des initiatives pour la mobilisation contre le VIH/sida au niveau mondial. Dr Diallo a contribué à faire avancer la politique de l’ONUSIDA sur la responsabilité partagée et la solidarité mondiale, la vision « Objectif zéro » de l’ONUSIDA, et a travaillé en étroite collaboration avec le senior management de l’ONUSIDA pour apporter un soutien à la mobilisation politique des personnalités de premier plan, dirigeants politiques, organisations de la société civile et les médias.

Hector N.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents