Togo : une hausse plus importante de la production agricole selon la BCEAO

Au Togo, la croissance économique de 2018 a été plus forte que prévue, avec une progression de 4,9%, soit 0,1 point de pourcentage de plus qu’anticipé au Togo. Apprend-on de  la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, dans son dernier Rapport sur la politique monétaire dans l’Umoa (Union monétaire ouest-africaine), particulièrement sur l’évolution récente de la croissance économique et perspectives des pays.

Un gain porté par la hausse plus importante de la production agricole au cours de la campagne 2018/2019.

LIRE AUSSI: Togo/FETUE : Le gouvernement attache du prix aux 407 projets présentés

Et d’ajouter que  l’amélioration de la croissance au Togo au premier trimestre de 2019, ainsi qu’au Niger, est venue partiellement compenser les performances économiques de l’Union monétaire, avec des baisses relatives enregistrées en Côte d’Ivoire, Mali et Sénégal.

Selon les dernières perspectives de l’économie mondiale (PEM), publiées en janvier 2019 par le FMI, le taux d’accroissement de la production mondiale devrait se situer à 3,7% en 2018, niveau inchangé par rapport aux précédentes évaluations d’octobre 2018. Le Fonds projette la croissance économique mondiale à 3,5% en 2019 et à 3,6% en 2020, soit respectivement 0,2 et 0,1 point de pourcentage en dessous des niveaux prévus en octobre 2018. Ces révisions à la baisse s’expliquent par le ralentissement observé au deuxième semestre 2018, notamment dans la Zone euro, ainsi que par l’accroissement des incertitudes au niveau des marchés financiers.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents