Togo/Pluies diluviennes dans l’Oti : les acteurs des plateformes de réduction des risques de catastrophes invités à une surveillance plus accrue

Suite aux fortes pluies enregistrées dans  le bassin de l’Oti ces dernières semaines,  plusieurs dégâts matériels ont été recensés.

Il s’agit notamment de :  la rupture des  ponts de Loko-Nassong, de Piebouaka, de Kouwakou et de Barkoissi dans la préfecture de l’Oti et du pont Blanc dans la préfecture de Dankpen ; les  habitations riveraines de la rivière Oti inondées ;  les cultures le long du cour d’eau dévastées.

En effet, le niveau d’eau observé sur les balises communautaires et dans les stations hydrométriques ont atteint des seuils critiques indiquant des risques probables d’inondation.

Togo : la Topographie de la ville de Lomé, sujette d’inondations selon Posper Sèkadja

Le ministre en charge de la Protection civile , le Gal Damehame Yark  invite tous les acteurs des plateformes nationales, régionales et locales de réduction des risques de catastrophes impliqués dans l’animation du système national de prévention et d’alerte précoce, à une surveillance permanente en vue de prévenir et d’alerter les populations exposées.

Il exhorte, par conséquent, l’ensemble de la population, notamment celle des milieux à risque d’inondation, à ne pas céder au panique.

Il en appelle au sens de responsabilité des uns et des autres à redoubler de vigilance pour éviter un tant soit peu ces éventuelles situations d’urgence.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents