Accueil Actualité Togo/Énergie : L’aménagement du site hydroélectrique de Tétéou va s’étendre sur 60...

Togo/Énergie : L’aménagement du site hydroélectrique de Tétéou va s’étendre sur 60 mois

854
0

En 2016, le Togo a importé près de 58% de l’énergie utilisée du Ghana, du Nigéria et de la Côte d’Ivoire. Face à cette dépendance énergétique, le Togo se doit de mettre en place un programme pour son autonomie énergétique.

Pour atteindre cet objectif, un programme hydroélectrique a été élaboré. La première phase de ce programme cible le développement de trois sites prioritaires dont fait partie le projet qui vise l’aménagement du site hydroélectrique de Tététou pour une puissance installée de 64 mégawatts (MW).

Selon un document transmis à l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), la maitrise d’oeuvre sera assurée par un prestataire privé, le délai de réalisation va s’étendre sur 60 mois et la Division du suivi et de l’évaluation de l’Agence togolaise d’électrification rurale  et des énergies renouvelables (AT2ER) devra en assurer la coordination et le suivi-évaluation.A t-on appris de l’UNION.

L’objectif du projet est d’augmenter la capacité de production d’énergie du Togo, augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique, améliorer la qualité du service de l’électricité au Togo et réduire le coût de production de l’énergie.

LIRE AUSSI: Le site hydroélectrique de Téteou sur le fleuve Mono bientôt lancé

Pour y arriver, il faut déjà disposer du financement de 82.667.377.000 francs Cfa. Le budget national garantit 14.880.127.860 francs Cfa et l’Etat recherche actuellement 67.787.249.140 francs Cfa auprès des partenaires privés, soit 82% du total financier à mobiliser. L’instrument de financement fera donc intervenir le partenariat public-privé. Les futurs investisseurs auront à exploiter l’ouvrage durant 30 années, pour se faire rembourser.

Le gouvernement a confirmé sa volonté de développer prioritairement ce site, précisant que le projet d’aménagement du site de Tététou consistera à barrer le fleuve Mono à l’emplacement d’un verrou naturel. Le schéma d’aménagement est de type «lac», avec la création d’une retenue sur la plaine du Mono d’élévation moyenne de 120-130 mètres. Courant 2019, une mission d’étude a fourni aux autorités toutes les informations nécessaires pour évaluer la faisabilité et préparer le projet de construction du barrage de Tététou.

Il était attendu qu’une liste restreinte soit établie et validée par la direction nationale de contrôle des marchés publics et toutes les parties prenantes. Les développeurs ainsi présélectionnés pourraient suivre les différentes étapes des études et participer aux ateliers de restitution. Ils pouvaient aussi formuler des observations dont l’éventuelle prise en compte permettra au développeur qui sera finalement retenu d’utiliser valablement les livrables pour le développement et la réalisation du projet.

Avec l’UNION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here