Accueil Actualité Togo : protéger la planète, c’est intégrer les ODD dans le métier...

Togo : protéger la planète, c’est intégrer les ODD dans le métier de l’ingénieur

202
0

Sous la menace croissante des effets pervers des changements climatiques et de la dégradation de l’environnement, le président de l’ordre national des ingénieurs du Togo (ONIT)Dammipi Noupokou a adressé un message à la communauté entière des ingénieurs à intensifier leurs efforts en matières de prise en compte des Objectifs du développement durable ( ODD) dans leurs études, leurs conceptions et leurs réalisations pour un Togo en bonne santé et pour une planète saine.

En d’autres termes, il faudra des solutions innovantes en matière d’ingénierie et de technologie pour faire face au développement durable dans le cadre des défis du changement climatique, de la croissance démographique et de l’urbanisation.

Environ 200 à 350 millions de personnes vivent dans des zones forestières

«  Depuis plusieurs années, déjà, notre planète montre des signes d’essoufflement face aux défis qu’elle rencontre entre son équilibre naturel et les sollicitations de notre civilisation. Devant les besoins de plus en plus importants en infrastructures, en équipements, en systèmes et outils, le monde a plus que jamais besoin d’être transformé pour faire face aux défis et créer un bel avenir pour nous et pour les générations futures. Il est donc plus qu’important aujourd’hui de développer de nouveaux systèmes permettant d’optimiser l’utilisation de nos ressources qui s’amenuisent ; les Objectifs de Développement Durables (ODD) sont une bonne boussole pour le faire. », a-t-il déclaré.

Un impératif d’investir maintenant dans le financement climatique

Soulignant l’importance de la deuxième édition de cette journée célébrée  ce 4 mars 2021, et mise en place en 2019 par l’UNESCO, M. Dammipi Noupokou a expliqué qu’elle offre au monde l’opportunité de valoriser la participation de l’ingénieur au développement des nations.

« Cette année, elle porte sur le thème : ’’l’ingénieur pour une planète saine’’ et connaîtra la présentation du rapport de l’UNESCO sur l’ingénierie dans le monde. »

Au Togo, le Plan national de développement (PND) est l’outil mis en place par le Gouvernement pour pouvoir répondre au besoin impérieux de transformation de notre économie pour un développement inclusif, dont les retombées bénéficieront à tous.

« Face à ce besoin urgent, le meilleur outil dont nous disposons est l’Ingénierie. Célébrer l’ingénieur au Togo, c’est d’abord féliciter les ingénieurs togolais, pour l’implication volontaire et responsable dans les questions de développement de notre pays depuis les indépendances en général et en particulier depuis les trois dernières années, c’est ensuite reconnaître la contribution exceptionnelle au développement de notre pays par nos aînés. », a dit le président de l’ONIT.

En cette journée mondiale de l’ingénieur, M. Dammipi  Noupokou a encouragé les ingénieurs à travailler, à devenir meilleure que les générations passées avec une passion renouvelée pour l’innovation et l’avancement de nouvelles technologies locales pour un Togo qui prend de l’avance.

« Favorisant l’innovation, encourageant la diversité, mettant l’accent sur l’équité genre et ne laissant personne de côté, la corporation des ingénieurs restera au service de meilleures conditions de vie de tous nos concitoyens. »,  a-t-il indiqué.

L’ingénierie joue un rôle essentiel pour répondre aux besoins humains fondamentaux en améliorant notre qualité de vie et en créant des possibilités de croissance durable aux niveaux local, national, régional et mondial. Elle contribue également de façon cruciale aux deux priorités mondiales de l’UNESCO : l’Afrique et l’égalité des sexes. L’ingénierie a un potentiel important, mais il est important de l’utiliser encore mieux, notamment en incluant les filles et les femmes. Les gouvernements du monde entier ont également la responsabilité d’offrir des opportunités à tous et d’inciter les jeunes à considérer l’ingénierie comme une vocation et une profession.

La rédaction


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here