Accueil Actualité Togo : VIANNEY AGRO GROUP, la solution aux exploitants agricoles sans formation

Togo : VIANNEY AGRO GROUP, la solution aux exploitants agricoles sans formation

222
0
YAOVI Koffi Ognandon à l'oeuvre

Si pour se lancer dans l’agriculture, aucun diplôme ou certification n’est nécessaire, il est important quand même de se faire accompagner. Une solution que Vianney Agro Group, propose aux exploitants agricoles au Togo qui se lancent dans le domaine sans une quelconque formation.

Créée par YAOVI Koffi Ognandon et ses collaborateurs, la société de prestation de services agricole accompagne tout jeune engagé à se lancer dans l’agriculture. Mais aussi, elle propose  une gamme variée de produits, notamment le Compost enrichi fait à base de déchets animaux pour rendre les sols fertiles ; des kits d’irrigation aux bandes perforées ; des pépinières ; des  kits à potager, des biofertilisants et bio pesticides.

Togo : Potobawi TCHODIE veut aider les jeunes entrepreneurs avicoles à se prendre en charge

«Nous avons constaté que la plupart des exploitants agricoles se lancent dans le domaine sans technicité et du coup n’obtiennent pas de résultats probants. Face à cette situation il est donc important que ces exploitants soient accompagnés techniquement pour des résultats satisfaisants. Et donc VIANNEY AGRO GROUP a été créée pour répondre à cette problématique. Nos services sont l’irrigation ; le reboisement le  suivi et conseils des exploitations agricoles, la formation. », explique YAOVI Koffi Ognandon.

En dehors de VIANNEY AGRO GROUP, YAOVI Koffi Ognandon est également le responsable de  la Synergie des Agronomes et Techniciens au service du Développement Agricole (SATDA).

Togo : « Biolamessin », le nouveau marché des produits biologiques

 Une  synergie qui s’est donnée pour mission d’accompagner les exploitants agricoles dans la production végétale,  animale,  en pisciculture et en Agroéconomie.

Il ambitionne  actuellement produire et écouler 1000 tonnes de compost chaque mois d’ici 2022. Mais pour y arriver il compte  changer la mentalité des exploitants agricoles par les sensibilisations afin  qu’ils comprennent le bien fondé des arbres fruitiers dans leur système de production et dans la génération de revenus.

Estelle k.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here