Togo : 20 centres de santé connectés à des mini-grids solaires de KYA-Energy

Les formations sanitaires de 20 localités togolaises seront désormais connectées à des mini-grids solaires de KYA-Energy. Le projet a bénéficié d’une subvention de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) dans le cadre de l’initiative Power Africa.

Avec une capacité de production de 40kWc, KYA-Energy Group a récemment investi dans l’électrification solaire de 20 centres de santé au Togo parmi lesquels le centre de santé d’Anyron. Pour Yao Azoumah, PDG de cette entreprise fondée en 2015, l’objectif est d’accompagner le gouvernement dans sa vision en matière d’électrification pour tous.

Ainsi, les kits solaires par exemple, permettent d’apporter l’électricité directement dans les ménages ruraux, des projets de constructions de mini centrales sont également en vue pour les besoins communautaires et industriels.

Lauréat de l’USAID, KYA-ENERGY GROUP va électrifier 20 centres de santé en milieu rural au Togo

Outre l’alimentation en électricité solaire, les 20 centres de santé ont reçu des lave-mains automatiques fonctionnant à l’énergie solaire conçus et assemblés par le laboratoire d’énergie verte KYA, ainsi que des tables de recharge de téléphones portables dans le but de générer des revenus supplémentaires pour la maintenance des installations et garantir la durabilité des équipements.

KYA-Energy étendra ses produits pour plusieurs applications productives telles que l’électrification des écoles, l’irrigation et la transformation des produits agricoles locaux, au Togo en particulier et en Afrique de l’Ouest en général. L’entreprise a également conçu un gadget KYA-RetrofitKit pour la réparation et la gestion des lampadaires solaires non fonctionnels. La société a joué le rôle d’ingénieur-conseil dans la construction de la centrale solaire de Blitta de 50 MWc.

L’accès universel à l’électricité à l’horizon 2030

La synchronisation État-secteur privé mène le pays à son objectif 2030, avec la promesse de desservir l’ensemble de sa population en électricité, tout en réduisant l’impact environnemental grâce aux énergies renouvelables. En 2020, seulement 50 % des Togolais avaient accès à l’électricité. L’objectif du gouvernement est de faire grimper ce taux à 75 % en 2025 et 100 % en 2030.

Togo : KYA-ENERGY GROUP veut se doter d’un nouveau produit

Pour ce faire, les autorités multiplient des initiatives, notamment l’extension du réseau électrique, la construction de mini-grids ou encore des centrales solaires comme celle de Blitta. Avec un peu plus de 130 millions d’euros, ce pays ouest-africain, avec le soutien des investisseurs privés, a également mis en service une centrale de gaz à vapeur située sur la zone portuaire de Lomé.

D’ici la fin de l’année 2022, la première centrale à gaz du pays qui a une capacité de 47 MW sera portée à 65,5 MW, ce qui permettra d’alimenter en électricité 263 000 foyers, environ 2 millions de personnes.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents