Togo : Charles Gafan résolument engagé à réduire les émissions du CO2 du  transport maritime

Célébrée chaque 30 septembre, la Journée mondiale de la mer  a été placée cette année sous le thème : « Des technologies nouvelles au service de transports maritimes plus écologiques. »

Un  thème assez évocateur et  lié aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, notamment les ODD 13 et 14 sur la lutte contre les changements climatiques et l’utilisation durable des océans, des mers et des ressources marines; l’ODD 9 sur l’industrie, l’innovation et l’infrastructure; et l’ODD 17, qui souligne l’importance des partenariats et de la mise en œuvre pour la réalisation de ces objectifs.

Charles Kokouvi Gafan, Président Directeur Général du groupe Bolloré au Togo au cours de cette journée  a affirmé  son engagement  à réduire l’empreinte carbone du transport maritime au Togo.

Togo/Gestion des déchets dangereux : une nouvelle règlementation du transport en vue

Dans un de ses publications sur son compte linkedln , le PDG du Groupe Bolloré au Togo a indiqué : « Il est important de mener des réflexions urgentes et concrètes sur le secteur maritime durable et les innovations pouvant conduire à réduire l’empreinte carbone du transport maritime. »

Bien qu’essentielle à l’économie mondiale et au bien-être des habitants de notre planète, l’industrie du transport maritime commercial est une source majeure de pollution atmosphérique; or, si rien n’est fait, ses émissions devraient encore augmenter. Ces émissions sont nocives pour notre santé et notre environnement.

Accord mondial pour réduire les émissions carbone du transport maritime

Au Togo, de nouveaux règlements et de nouvelles initiatives concrètes visant à réduire la pollution atmosphérique attribuable aux navires doivent être mises en place.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents