« Le secteur de la commercialisation du Cacao est encore sous exploité et les cultivateurs se limitent à l’exportation » Jessica AGBOVON

Ambitieuse et battante, elle fait partie de ces jeunes qui se sont lancés dans des domaines innovants et prometteurs pour faire bouger l’écosystème entrepreneurial au Togo.

La rédaction de votre journal en ligne thématique est allée à sa rencontre pour en savoir plus sur ce qu’elle fait.

Présentation et parcours

Jessica AGBOVON est une jeune femme togolaise diplômée d’un Brevet de Technique Supérieur en action commerciale et force de vente. Elle est à la tête de Misscao spécialisée dans la production et commercialisation du cacao en poudre et en beurre. Elle a travaillé dans plusieurs sociétés agroalimentaires en tant que secrétaire et commerciale et par la suite s’est consacrée à son entreprise qui aspire plus à ses ambitions.

Son entreprise MISSCAO

Elle a fondé sa société de transformation de cacao en juillet 2017 et  a découvert le monde de l’entrepreneuriat lorsqu’elle était en entreprise. Au début elle s’était juste intéressée au beurre de cacao qui était rare sur le marché. Cette curiosité a suscité en elle une envie d’explorer ce domaine et d’en faire une entreprise.

« J’ai finalement découvert ce beurre, j’ai commencé sa commercialisation et j’ai voulu en savoir plus sur le cacao et c’est de là, que j’ai constaté que c’est un domaine encore sous exploité et les cultivateurs se limitent à l’ exportation».

Misscao produit, commercialise la poudre et le beurre de cacao qui sont des produits bio, naturels, sans additifs ni colorants chimiques.

Beurre de cacao

La consommation du cacao facilite la circulation sanguine et maintient le cœur en bonne santé. C’est un antidépresseur grâce à sa forte teneur en magnésium. Le beurre de cacao protège la peau contre des coups de soleil, élimine les imperfections et les vergetures, confie Jessica.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Nous avons des problèmes d’organisation de l’entreprise, et de financements. Nous travaillons de façon artisanale ce qui ne nous avantage pas. Nous manquons aussi de machine adéquate pour une meilleure production. Je profite également de l’occasion pour dire que nous sommes ouverts à toutes les personnes de bonnes volontés qui aimeraient financer ou contribuer à l’évolution de Misscao.

Combien de paquets produisez-vous par jour ?

Nous avons des moyens très limités nous ne produisons que quand l’ancien stock est évacuée donc nous produisons 200 voire 300 paquets par jour, mais on fera plus quand on aura plus de moyens.

Quelles sont vos ambitions ?

Notre ambition est d’installer une unité de transformation avec toutes les machines adéquates, créer plus de 500 emplois d’ici cinq (5) ans, élargir notre marché et satisfaire la demande nationale et internationale.

Où peut-on trouver vos produits ?

Vous pouvez retrouver le cacao en poudre et le beurre dans les boutiques de ventes des produits locaux à savoir : la boutique made in Togo à Casablanca en face du Collège Grand Plateau, la vitrine de Noukafu et la Vitrine Fao.

Un mot de fin ?

L’entrepreneuriat, c’est bien, mais il faut être passionné par ce qu’on fait. Ce n’est pas facile d’entreprendre et je dirai que nos amis qui disent, tu as une belle idée, sont ceux qui doivent commencer par consommer nos produits qui sont d’ailleurs de bonne qualité et à moindres coûts. Ainsi, ils participent à l’évolution de cette entreprise.

Contacts: +228 91 08 25 23 / 99 28 00 93
Email: misscaotg@gmail.com
Page Facebook : Misscao Togo

Entretien réalisé par Fine VOYI

 

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents