L’Autorité du Bassin du Mono se dote de personnel

En 2014, le Bénin et le Togo ont procédé à la création de l’Autorité du  Bassin  du  Mono  (ABM),  en vue d’une coopération internationale pour la gestion intégrée des ressources du bassin du fleuve Mono (limitrophe des deux pays) et  d’une  meilleure  intégration socioéconomique.

L’autorité  du Bassin du Mono, souligne-t-on, a pour mission d’assurer la gestion durable du bassin, au moyen de la gestion intégrée, équitable et concertée des ressources en eau et en environnement.

L’Autorité du Bassin du Mono a pour mandat de  promouvoir la concertation permanente entre les parties prenantes au développement du bassin ;  promouvoir la mise en œuvre de la gestion intégrée des ressources en eau et le partage équitable des bénéfices découlant de leurs différentes utilisations ; autoriser la réalisation des ouvrages et des projets envisagés par les États parties et pouvant avoir un impact significatif sur les ressources en eau du bassin.

Réaliser des projets et ouvrages communs; contribuer à la réduction de la pauvreté, au développement durable des États parties et à une meilleure intégration socio-économique sous régionale.

Le Bénin et le Togo se donnent la main pour une meilleure gestion du bassin du Mono

Dans le cadre du démarrage de ses activités et de l’atteinte de ses objectifs, l’ABM lance un appel à candidature pour le recrutement de cadres pour les postes suivants :

Un (01) Chef de l’Unité Planification et gestion de projet (Spécialiste  GIRE) ;  Un  (01)  Chef Unité finance et Comptabilité ;

Un (01) Assistant de Direction bilingue ;    Deux  (02)  Chauffeurs ; Un (01) agent de liaison. Sous la responsabilité du Directeur Exécutif, le chef Unité aura pour tâches de : Établir périodiquement l’état des lieux de l’aménagement et de la mise en valeur des ressources  en eau du bassin ;

 Participer à l’élaboration du plan de développement durable des ressources en eau du bassin et le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion  des  Eaux  (SDAGE)  et superviser    leur    mise    en œuvre ; Collaborer avec le chef de l’unité de coordination dans le développement et la concertation entre les principaux acteurs du développement du bassin et la coordination de leurs actions dans le cadre du plan de développement durable  du  bassin  et  de  son SDAGE ;

Collaborer  avec  les chefs des unités sectorielles en vue de l’identification des projets et programmes de développement sectoriel   entrant   dans   le SDAGE ; Collaborer avec les responsables des services de soutien logistique (budget, gestion du matériel, etc.) dans l’évaluation et le suivi de l’exécution des apports de l’ABM aux activités de planification  du  développement  du bassin ;

Établir les rapports d’exécution du plan de développement du bassin et du SDAGE et rendre compte au DP/GIRE ; Participer aux  négociations  des  financements et des conditions de mise en œuvre du plan de développement durable du bassin.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents