Journée mondiale du recyclage : L’ATJ2E visite l’Unité de recyclage de M. Gado Bemah

Les  membres de l’Association Togolaise des Journalistes Engagés pour l’Environnement (ATJ2E) ne sont pas restés en marge de la Journée  mondiale du recyclage qui se commémore chaque 18 mars de l’année. Ce vendredi matin, l’Association avec à sa tête son président M. Hector NAMMANGUE a  rendu  visite à  Green Industrie Plast Togo (GIP-Togo) : l’Unité de collecte de  trie et de recyclage des déchets plastiques située à Avénou.

Une meilleure manière pour ces journalistes passionnés sur la question environnementale  de toucher du doigt les réalités, quant à ce qui concerne le recyclage des déchets et surtout de comment on peut créer de nouvelles matières sans gaspiller les matières premières et sans gaspiller de l’énergie.

Vue partielle de M. Gado Bemah , promoteur du GIP TOGO en tenue café

« Chaque 18 mars, c’est la Journée mondiale  du recyclage et pour nous,  c’est encore  une occasion pour aller au concret du recyclage. C’est vrai, on en parle entant que Journalistes mais le recyclage d’une manière assez concrète,   nous ne le maîtrisons pas. Et c’est l’une des raisons majeures qui a motivé notre visite ce matin sur le site de recyclage du  Green Industry Plast Togo . Une unité de recyclage des déchets plastiques mis en place en 2016 par le promoteur M. Gado Bemah. », a expliqué Hector NAMMANGUE, le Président de l’Association.

Aussi indique t-il « Au travers de cette visite, nous avons pu apprendre  beaucoup sur le recyclage  et surtout que les déchets sont des ressources qui une fois traitées permettent  d’éviter tout risque de pollution »

Le promoteur de l’usine de recyclage,  M. Gado Bemah  n’a pas caché sa satisfaction lors de cette visite, à la vue des journalistes qui s’intéressent à son secteur d’activité.

Vue partielle de M. Gado BEMAH interrogé sur la journée mondiale du recyclage par Hector N. Pdt ATJ2E

« C’est un plaisir pour nous, de vous voir dans nos murs ce matin. Le choix porté sur nous,  nous rend encore plus fiers  par rapport à ce travail que nous faisons et qui se trouve être à une  étape expérimentale.  Il y avait déjà quelques années de cela,  on ne parlait pas de recyclage des déchets. Mais aujourd’hui,  le concept prend de plus en plus d’ampleur et nous sommes tout autant heureux de contribuer à mettre en valeur cette filière et particulièrement au Togo. »,a-t-il affirmé.

Selon lui,  l’apport des  journalistes est important  sur cette question de recyclage. D’où leur contribution à informer davantage la population.

« On a beau travailler ici des années,  sans les journalistes cela ne donnera rien. C’est important que les journalistes s’intéressent de plus en plus à ce que nous faisons. Car  les déchets ne sont plus considérés comme des déchets mais ils sont des  ressources qui peuvent être utilisés pour générer plusieurs impacts sociaux importants que ce soit sur le plan d’employabilité, sur le plan économique et sur le plan environnemental. »

Notons que l’ATJ2E a pris sur elle d’initier des sensibilisations sur plusieurs médias locaux et veut multiplier ses actions visant à protéger l’environnement.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents