Accueil Actualité En 10 ans d’existence, l’ANADEB a mobilisé environ 300 000 Togolais pour...

En 10 ans d’existence, l’ANADEB a mobilisé environ 300 000 Togolais pour les opérations de salubrité

165
0

L’Agence Nationale d’appui au Développement à la Base (ANADEB)  en 10ans d’existence a mobilisé environ 300 000 Togolais à l’entretien des rues, au curage des caniveaux dans les villes du pays et à l’enlèvement des dépotoirs sauvages.  Soit une mobilisation de 21 524 personnes des communautés à la base chaque année.

Togo : À Blitta, l’opération de salubrité de l’ANADEB très appréciée

En conférence de presse ce mardi à Lomé, l’Agence accompagnatrice des communautés à la base a dressé un bilan assez positif de ses réalisations sur toute l’étendue du territoire nationale depuis sa création le 19 janvier 2011 par décret N° 2011-17/PR, sans oublier de toucher du  doigt l’impact positif que le Programme de Développement Communautaire en Zones Urbaines a eu sur  les quartiers urbains dans toutes les préfectures du pays.

Ce projet tout au  long des 10 ans  a permis de tracer le chemin du progrès des communautés à travers l’accompagnement à l’élaboration de leurs plans d’action de développement.

Un projet de salubrité lancé dans le quartier de Tchawanda pour assainir la ville de Sokodé

Il en est de même pour le projet de cantonnage à travers lequel l’ANADEB en collaboration avec la SAFER et le ministère  des travaux publics , accompagne les communautés à assurer l’entretien manuel des routes et pistes pour faciliter la circulation et préserver la praticabilité des voies de communication sur toute l’étendue du territoire national.

Dans ses explications la Directrice générale  de l’ANADEB, Mme Mazalo Kadanga, a indiqué que grâce à cette activité, de nombreuses communautés ont levé des fonds pour acquérir des meubles pour leurs écoles, réaliser des ouvrages d’eau, équiper des centres de santé communautaires en matériels et consommables de soin.

« À ce jour, 1906 communautés prennent part à cette activité qui mobilise chaque année plus de 24 000 personnes à l’échelle nationale. », a-t-elle précisé.

Togo/Salubrité : grâce au PAPV, Tchamba retrouve son état de pureté

Dans le sens de promouvoir les potentialités productives locales, l’ANADEB accompagne les groupements à travers des formations aux métiers de transformation et de conservation des produits agricoles, notamment le manioc, le soja, la tomate, la production de savon liquide, la teinture artisanale d’étoffe par la technique du batik etc…

Il faut noter qu’au travers plusieurs partenariats, l’ANADEB intervient auprès de 1500 communautés à la base dans plus de 300 cantons pauvres chaque année, des services déconcentrés de l’Etat des collectivités territoriales et des organisations vouées au développement à la base en leur apportant des appuis en matière de renforcement des capacités de gestion à la base, d’accès aux infrastructures de base, de valorisation des potentialités productives locales et la promotion de l’emploi des jeunes et des filets sociaux en milieu rural.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here