Togo/ défécation à l’air libre : la préfecture de Tône reçoit sa certification

Les cantons de Lotogou et de Tami de la préfecture de Tône, ont été certifiés pour leur état de fin de défécation à l’air libre les 27 et 28 mars derniers, en recevant des mains des autorités locales leurs attestations. Apprend-on de l’Agence Togolaise de Presse(ATOP)

Ces cérémonies de remise d’attestations et de drapeau de certification se sont effectuées en présence des responsables de l‘UNICEF et de l’ONG OREPSA et toute la population concernée.

Elles entendent non seulement remercier ces communautés et les encourager pour l’hygiène acquise mais aussi déclencher le processus de construction pour d’autres cantons afin de les amener à se doter eux aussi.

Cette démarche de certification s’inscrit dans le cadre du projet Togo SAN DAL piloté par l’Organisation régionale pour la promotion Sociale et Agricole (ONG OREPSA) à travers la sous-composante « Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC)».

« La latrine est une composante de l’habitat et chacun devait en disposer et utiliser aisément. » a laissé entendre le représentant du président de la cellule de coordination régionale ATPC Savanes,M Nandjrigma Nako.

Ce programme qui bénéficie du financement du fonds mondial pour l’assainissement est exécuté par l’UNICEF pour améliorer l’accès et l’utilisation des latrines au niveau des familles en milieu rural. L’objectif dudit programme est de contribuer à l’accroissement de l’utilisation effective des latrines par maison pour les populations rurales de la Région des Savanes et de créer un environnement sain.

Il a été démarré en octobre 2017 avec quelques latrines familiales et publiques et s’est étendu aujourd’hui avec le travail de l’ONG OREPSA et des leaders communautaires à toutes les concessions qui disposent et utilisent en moyenne 250 latrines dans chaque canton déjà certifié avec un regard attentif sur l’assainissement des milieux. Selon le témoignage des populations bénéficiaires, ces latrines, utilisées de façon convenable, ont permis à ces dernières de ne plus déféquer à l’air libre et d’éviter des maladies d’origine hydro-fécale qui contribuaient à appauvrir davantage les familles.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents