Accueil Actualité Togo : ‘Santé Intégrée’ mobilise 955 mille dollars US dans la...

Togo : ‘Santé Intégrée’ mobilise 955 mille dollars US dans la riposte nationale contre la COVID-19

280
0

Au Togo, Santé Intégrée  annonce avoir mobilisé 955 mille de dollars US soit 544 350 000 FCFA et dépensé en coûts réels 507 965 dollars US soit 289 540 050 FCFA pour face à la riposte  nationale contre la COVID-19.

 En conférence de presse ce mardi à Lomé sous le leadership du ministère de la santé et de l’hygiène  publique et de l’organisation mondiale de la santé,  l’organisation internationale qui  œuvre pour l’amélioration du système de santé au Togo  implantée dans la région de la Kara a présenté le bilan de sa contribution  au renforcement du système de santé à base communautaire.

Dans le détail, une partie de ce soutien est constitué de 1.3 millions de pièces d’ Equipements de Protection Individuelle (EPI) dont 927 950 masques chirurgicaux, 307 946 gants d’examen à usage unique et 23 400 visières pour la protection des yeux.

Prévenir de prochaines pandémies : Un rapport de l’ONU recommande de lier la santé humaine à la santé animale et environnementale

Cet équipement est distribué à près de 12 000 Agents de Santé Communautaires (ASC) intervenant à la base de la pyramide sanitaire du pays Premiers au contact des malades dans l’offre des soins de santé maternelle et infantile et autres interventions au sein de leurs communautés, les ASC ne sont pas spécialement priorisés par le ministère de la santé dans la prévention des infections surtout en relation avec la COVID-19.

Vue partielle lors de la conférence de presse

Face à la crise de la COVID-19 le système de santé a eu quelques difficultés de réactivité et de proactivité comme dans bien d’autres pays du monde a expliqué le Directeur pays Togo de Santé Intégré, M. Sesso Gbelou.

«  La  gestion de la COVID-19 a nécessité, un apprentissage par la production continue des connaissances relatives aux paramètres de l’épidémie  et le gouvernement a développé des mesures appropriées déclaration de l’urgence nationale, production de plans d’urgence et de directives, mise en place des comités de gestion, la protection individuelle par les masques et le lavage des mains, la distanciation physique, les formes de limitation des déplacements entre les régions, la quarantaine, la fermeture des frontières, l’isolement et la prise en charge des cas suspects.  Mais les dispositifs de réponse face aux menaces sanitaires de grande ampleur sont encore limités à cause des défis dans l’offre et dans l’accès aux soins et aux services liés à une pénurie des ressources humaines et matérielles de base pour développer ses soins et des services aux normes. », a-t-il affirmé.

Togo : comprendre le couvre-feu décrété par le gouvernement

Toujours selon M. Sesso Gbelou « Au lendemain des premiers cas de Sars-CoV2 notifiés au Togo en mars 2020,  le ministère de la santé a rapidement sollicité des partenaires techniques et financiers, dont Santé Intégrée, des contributions pour organiser, mettre en œuvre et suivre des Interventions efficaces en réponse à la case de coronavirus. Cette crise brusque et violente, qui endeuille les nations riches comme pauvres, a mis en évidence la fragilité de notre système de santé, et l’appel du ministère de la santé était un devoir auquel fallait adresser efficacement. Sous la coordination et le leadership de l’Organisation Mondiale de la Santé Togo, Santé Intégrée a apporté sa modeste contribution dont nous faisons le point durant un point de presse, ce mardi 29 décembre 2020. »

Avant de souligner «  l’accès aux services et aux soins est contraint aussi par la faiblesse du système de solidarité ou de couverture sociale. Cette pandémie nous enseigne la nécessité d’accélérer le renforcement du système de santé ici au Togo comme ailleurs dans le monde, l’importance de la mobilisation et de l’implication des communautés dans la gestion de la santé publique et des épidémies. »

Le  représentant du ministre en charge de la santé, Dr essotoma Beweli, directeur général de l’action sanitaire a salué les actions de l’ONG  dans sa contribution dans la lutte contre la pandémie Covid-19.

COVID-19 : 98,9% de Togolais ont déclaré se «laver les mains plus souvent que d’habitude »

Il  a ensuite  félicité l’ONG sanitaire pour avoir ciblé  un domaine très prioritaire pour le gouvernement togolais celui de  la santé mère enfant  et  la santé communautaire.

Le programme de renforcement du système de santé mise en  œuvre par Santé Intégrée dans la région de la Kara est conçu pour apporter un impact durable à partir des soins de santé à la base, notamment en faveur des enfants de 0 à 5 ans et des femmes. Il place les services donnés par les ASC, la qualité de l’offre dans les centres de santé périphériques et la gratuité des frais d’utilisation des soins pour les enfants de 0 à 5 ans et pour les femmes, au centre de la stratégie du renforcement

Engagée au Togo depuis 2004 ,  Santé Intégrée a pour missions précises de  faciliter l’accès et l’utilisation de services de santé de qualité pour les populations les plus vulnérables , de  renforcer et soutenir le gouvernement pour accélérer les investissements dans la mise en œuvre  des politiques de soins de santé primaires ,  favoriser l’adoption nationale de pratiques et politiques fondées sur des preuves.

Edem K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here